Présidentielles 2017 : Et si on parlait éducation ? (#1)

24 janvier 2017

Frédérique Rolet, secrétaire générale et porte-parole du SNES-FSU, s’adresse aux candidtat-e-s à l’élection présidentielle de 2017.


Les meilleurs moments du colloque #EducFSU

24 janvier 2017

Les meilleurs moments du colloque éducation que la F.S.U organisait les 6 et 7 décembre 2016 à Paris. Avec les témoignages de personnels de l’Éducation et les interventions de :

– Nico Hirtt, Professeur en physique et mathématiques
– Nathalie Mons, Présidente du Cnesco et Professeure des universités en Sociologie à l’Université de Cergy Pontoise
– Jean Paul Delahaye, Igen honoraire et ancien conseiller spécial de Vincent Peillon, ancien Degesco
– Stéphane Bonnéry, professeur des universités en Sciences de l’éducation Paris 8
– Bernadette Groison, Secrétaire générale de la FSU

Certains ne se cachent plus et disent ouvertement que tous les jeunes « ne sont pas faits » pour l’École, qu’ils n’y ont pas leur place, que cela coûte bien cher à la société pour pas grand-chose…. La FSU organise ce colloque pour redire aux personnels de l’Éducation, à l’opinion publique et aux responsables politiques que tous les jeunes ont leur place à l’École, que tous peuvent et doivent y réussir mais que pour que cela soit possible, c’est au système éducatif de se transformer ! Ce colloque rend également compte des préoccupations des personnels, de leur métier, et du projet éducatif de la fédération.

A consulter également :
Le dossier (liens, présentation, Storify) du colloque sur Pearltrees : http://www.pearltrees.com/snesfsu/colloque-educfsu-decembre-2016/id16739851#l130
Le sondage Harris : http://fsu.fr/Le-rapport-et-la-note-d-Harris-interactive.html

 


Faut-il réformer le statut des enseignants ? F. Rolet (SNES-FSU) Public Sénat 12.12.2016

9 janvier 2017

Frédérique Rolet, Professeur de lettres en collège et secrétaire générale du syndicat enseignant SNES-FSU, était l’invitée de l’émission « Sénat 360 » sur la chaine Public Sénat consacrée au statut des enseignants et aux propositions du rapport Longuet.

Extrait du vif débat l’opposant à Camille BEDIN, secrétaire nationale du parti Les Républicains, sur les priorités pour combattre les inégalités scolaires.


Scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans ? Valérie Sipahimalani (SNES-FSU), Europe 1 Midi, 21.09.2016

23 septembre 2016

La ministre de l’Éducation nationale a lancé samedi l’idée d’une scolarité obligatoire de 3 à 18 ans, contre 6 à 16 ans actuellement.

Pas simple à mettre en place. Si la proposition satisfait le SNES-FSU, encore faut-il « se donner les bons moyens » pour l’appliquer, insiste Valérie Sipahimalani, secrétaire générale du syndicat enseignant, « Actuellement, le lycée n’est pas calibré pour accueillir tous les élèves. Il faut donc réfléchir à une nouvelle organisation. On ne pourra pas continuer à entasser les lycéens à 36 par classe ».


« Engager plus de professeurs ». « Cette année, on a 40.000 élèves de plus dans le secondaire et on n’a pas ouvert suffisamment de classes », insiste la secrétaire générale du SNES. « Si on veut atteindre cet objectif, il faut donc engager et former plus de professeurs ».


60000 postes créés dans l’Education, vraiment ? Xavier Marand (SNES-FSU), France Info 22.09.2016

23 septembre 2016

La ministre de l’Éducation, a annoncé que le budget 2017 prévu pour le ministère de l’Éducation permettra de tenir l’une des promesses phares du gouvernement : créer 60 000 postes pour l’Éducation et la Recherche.

Cette annonce ne rassure pas Xavier Marand, secrétaire général adjoint du SNES-FSU. « Une fois de plus, la ministre utilise des jeux d’écriture pour atteindre ses 60 000 postes. Les concours pour les postes d’enseignants « ne font pas le plein, ajoute Xavier Marand. Dans le second degré, il y a une crise majeure dont le gouvernement n’a pas pris la mesure.

Lien direct : http://www.francetvinfo.fr/societe/education/xavier-marand-snes-fsu-la-ministre-fait-des-jeux-d-ecriture-pour-atteindre-60000-postes_1836407.html


« Pour que l’école obligatoire jusqu’à 18 ans soit efficace, il faut repenser toute la scolarité » Frédérique Rolet, RMC 21/09/2016

22 septembre 2016

Alors que le gouvernement va proposer d’étendre la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans, contre 6 à 16 ans, actuellement, Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes FSU, a réagi ce mercredi sur RMC.

Voir la vidéo : http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/pour-que-l-ecole-obligatoire-jusqu-a-18-ans-soit-efficace-il-faut-repenser-toute-la-scolarite-869219.html

roletrmc

 

 

 

 


Grève du 8 septembre 2016 – revue de presse / communiqué

9 septembre 2016

20160908_flyerteaser1

Grève du second degré : les personnels attendent des réponses

Quels que soient les propos de la Ministre de l’Éducation, les faits ne mentent pas : nous sommes loin d’une rentrée apaisée.

Les personnels du second degré ont pu mesurer à l’occasion de la rentrée l’état de désorganisation des collèges, les problèmes suscités en lycée par la montée des effectifs notamment. La volonté d’imposer à marche forcée une réforme des collèges combattue depuis plus d’un an par la majorité des collègues, de renouveler les programmes sur quatre niveaux simultanément produit ses effets ; problèmes d’emplois du temps, de manuels, incertitude sur le contenu de l’accompagnement , vies scolaires réduites, les problèmes s’accumulent.
Nous sommes loin du grand élan pédagogique dont on nous rebat les oreilles depuis des mois. De nombreux collègues font part de leur lassitude, du besoin de traiter sérieusement les questions éducatives.

En se mettant en grève, pour près d’un quart d’entre eux, dans la période chargée de la rentrée, les personnels du second degré ont voulu donner ce message à la Ministre : il faut des mesures d’urgence, des discussions sérieuses sur la mixité, la lutte contre les inégalités, les conditions de réussite de tous les élèves au collège comme au lycée.

lien du communiqué

Notre dossier « revue de presse » Pearltrees avec liens et videos


%d blogueurs aiment cette page :