Académie de Nantes – Ils refusent un principal unique : trois collèges manceaux en grève jeudi

24 mai 2011

24/05/2011

A la rentrée de septembre 2011, il n’y aura plus qu’un seul principal pour les trois collèges du Ronceray, Anne Franck et les Sources au Mans.

Une majorité d’enseignants de ces trois établissements estiment « que cette décision est de nature à fragiliser grandement le bon fonctionnement du service public d’éducation dans des quartiers qui en ont particulièrement besoin », selon le SNES-FSU.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES Nantes

Publicités

Académie de Nantes – Loire-Atlantique : Une rentrée surchargée dans les collèges

5 juillet 2010

05/07/2010
Lucille Quiniou

En septembre, de nombreux établissements accueilleront 30 élèves par classe. Des effectifs dénoncés par des enseignants.

Comme d’autres établissements de Loire-Atlantique, La Coutancière se prépare à une rentrée difficile avec des effectifs surchargés. Jusqu’à 30 élèves par classe.

« Notre dotation horaire (le nombre d’heures de cours alloué au collège pour fonctionner) a été limitée. Nous ne pouvons donc pas ouvrir une autre classe pour les 5e. C’est désastreux pour l’enseignement », explique Dominique Martin, secrétaire départemental du SNES-Fsu, syndicat des enseignants du second degré. Pour ces profs, la situation apparaît d’autant plus critique que les discussions avec l’Inspection académique n’ont « rien donné ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le SNES en campagne : Rentrée 2010

Le Site du SNES Nantes


Académie de Nantes – Le Mans : les profs précaires veulent être considérés

10 juin 2010

10/06/2010

Une délégation est venue défendre, hier, à l’inspection d’académie, les droits des enseignants contractuels du 2nd degré.

Depuis cinq ans, les plans de réduction du nombre de fonctionnaires se succèdent. « On ne remplace plus les enseignants qui partent en retraite mais, dans le même temps, les besoins des collèges et des lycées restent les mêmes, argumente Lionel Quesne, secrétaire départemental du SNES. Du coup, on bouche les trous avec des enseignants contractuels qui sont affectés à l’année sur un poste. Et les remplacements ponctuels sont effectués à coup de vacataires. Bref, la situation se dégrade. Y compris pour les élèves puisque beaucoup de remplacements ne sont même plus assurés. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Actualités syndicales – « 16 juin : rassemblement des non-titulaires »


%d blogueurs aiment cette page :