Des enseignants des lycées publics disent leur inquiétude ; la direction veut sécuriser les entrées

17 octobre 2014

lyonne …«L’agression de deux collègues a provoqué une vive émotion », indique Olivier Provost, professeur aux lycées Janot et Curie depuis 2000 et représentant SNES-FSU. Dans une pétition remise, lundi, à la direction de l’établissement, l’équipe pédagogique évoque « un malaise », « un sentiment diffus d’insécurité ». Une pétition signée par deux tiers des professeurs du lycée général et technologique.

Le mois dernier, une enseignante a été poussée contre une porte par un élève ( notre édition du 23 septembre). Elle a porté plainte pour violences. Au début du mois, un enseignant a été menacé par un de ses élèves alors qu’il lui demandait de sortir de sa classe. À la rentrée, une secrétaire avait été agressée par le frère d’une élève.

« Heureusement, ces faits ne sont pas monnaie courante, tempère Olivier Provost. Mais cela pose problème….»

L’article en intégralité


%d blogueurs aiment cette page :