Violences scolaires : des chiffres à la hausse

14 novembre 2012

14/11/2012
Adrien Cadorel

D’après une enquête menée par le ministère de l’Education nationale, les actes de violences perpétrés au sein des structures scolaires ont augmenté l’an passé.

“ Face à la montée de différentes formes d’exclusions au sein des structures scolaires, l’impératif est de renforcer le nombre de personnel de vie scolaire“, analyse à Metro, Frédérique Rolet, porte parole du syndicat national de l’enseignement scolaire (SNES). “Il faut également davantage de personnels sociaux, et notamment des assistantes sociales. On sait que beaucoup d’élèves gardent en eux différents maux, et il serait important de pouvoir travailler en amont sur ces problèmes afin d’éviter des situations dramatiques“.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le Téléphone Sonne : Questions sur les violences scolaires

20 septembre 2012

20/09/2012
Le Téléphone Sonne
Pierre Weil

Au Téléphone Sonne ce soir, la violence à l’école… Plusieurs enseignants ont été agressés ces dernières semaines. Les professeurs sont-ils encore maître en classe?

Invités :
Eric Debarbieux, délégué ministériel à la prévention et à la lutte contre la violence à l’école
Sonia Bourhan ,journaliste
Clément Dirson, professeur de français dans un collège à Arcueil, dans le Val de Marne et responsable du SNES (Syndicat national des enseignements du second degré) dans l’Académie de Créteil.

Ecouter l’émission dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES Créteil


Une quatrième agression cette semaine en milieu scolaire

15 septembre 2012

15/09/2012

L’agression d’une surveillante jeudi à Marseille est la quatrième de la semaine après celle de trois enseignants dans l’ouest, alors que le gouvernement avait annoncé en juin l’envoi de 500 personnes, à l’automne, pour lutter contre les violences en milieu scolaire.

« Plus qu’une véritable augmentation des violences en milieu scolaire, il faut y voir un +effet loupe+ dû à la couverture médiatique », a dit à l’AFP Laurent Tramoni, secrétaire du SNES-FSU dans l’académie Aix-Marseille. Il évoque plutôt « une montée de l’incivilité, des agressions verbales et des attitudes de défi par rapport aux enseignants ».
[…]
En juin, le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon avait annoncé que 500 personnes chargées de la lutte contre les violences scolaires seraient affectées « dans les établissements les plus difficiles » d’ici la Toussaint ou Noël.

« Ces assistants de prévention et de sécurité sont les bienvenus, mais nous craignons qu’ils soient employés par les chefs d’établissement comme des vigiles alors que nous souhaiterions qu’ils participent aux missions d’éducation », a souligné M. Tramoni.

Pour Daniel Robin, co-secrétaire général du SNES-FSU, si le ministre et les recteurs ont bien réagi aux « faits graves » de la semaine en montrant leur détermination à sanctionner les auteurs, « augmenter la sécurité dans les établissements en les transformant en camps retranchés n’est pas une réponse éducative ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–


L’État condamné à indemniser des enseignants pour préjudice moral

22 juillet 2012

22/07/2012
Catherine Monin

Le tribunal administratif de Melun a condamné l’État le 19 juillet pour ne pas avoir assuré la sécurité de 18 enseignants sur leur lieu de travail.

La profession, qui salue cette décision, ne souhaite pas forcément multiplier les recours. « Elle va obliger l’État à prendre des mesures ou, tout du moins, à ne plus nier la souffrance de certains enseignants , explique Roland Hubert, du syndicat national des enseignants du secondaire (SNES-FSU). Nous nous en servirons comme point d’appui pour nos négociations, mais nous espérons ne pas avoir besoin de recourir aux tribunaux, car nous voulons avant tout privilégier le dialogue. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Formation des enseignants & Violence Scolaire

23 mai 2012

23/05/2012 – JT 20h00
Guillaume Henette

Les enseignants sont désarmés et mal préparés pour affronter notamment la violence scolaire. Sur ce sujet, leur formation reste très théorique.

Voir le reportage en intégralité.
—–


Agressions – Comment mieux sécuriser les lycées ?

19 mai 2011

19/05/2011
La Grande Edition

Des faits divers réactivent la question de la violence et des moyens de la juguler dans les établissements scolaires.


Voir l’intervention de Frédérique Rolet, co secrétaire générale du SNES-FSU (Deux interventions dans le reportage entre 1″47 et 3″30)
Cliquer sur Partie 4.
—–


Académie d’Aix-Marseille – Marseille – Attaque au sabre d’un collège : un suspect placé en garde à vue

15 décembre 2010

15/12/2010

Hier, un suspect de 17 ans a été interpellé et placé en garde à vue après l’attaque aux couteaux et au sabre d’une partie du personnel du collège Henri-Wallon (14e), vendredi à Marseille.

Par ailleurs, cette agression « plonge la communauté éducative dans la stupeur et la colère », assure le SNES.

« Ces établissements (des quartiers difficiles), ajoute le SNES, ont vu leurs moyens fondre (…). Les suppressions de postes ne permettent plus d’assurer un cadre suffisamment sûr et garanti » à l’école.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES d’Aix-Marseille


« Faut-il plus de sanctions et de sévérité à l’école ? »

27 août 2010

28/08/2010
Le Grand Direct de l’Info – Jean-Marc Morandini

Frédérique Rolet, co secrétaire générale du SNES-FSU est l’invitée de Jean-Marc Morandini et répond à ses questions et celles des auditeurs d’Europe 1 sur le thème des sanctions à l’école et de la dérive sécuritaire du discours du gouvernement.

Ecouter les interventions de Frédérique Rolet, co secrétaire générale du SNES-FSU de 30″30 à 47″35.
—–


Académie de Dijon – Villeneuve-La-Guyard : les incivilités agacent les profs

24 juin 2010

24/06/2010

Lassés de l’indiscipline des élèves et des incivilités, la quasi-totalité des professeurs de Claude-Debussy, qui ont cours ce vendredi, ont prévu de faire grève.

Celle-ci a donc décidé de faire grève demain, comme la quasi-totalité des professeurs, qui ont cours ce vendredi. Le préavis, déposé par le syndicat SNES, est motivé par les derniers incidents, qui se sont produits dans l’établissement et le climat d’indiscipline. Les profs revendiquent aussi la nomination d’un principal adjoint.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le Site du SNES Dijon


« Regrouper les élèves les plus violents, c’est explosif »

22 juin 2010

22/06/2010
Ixchel Delaporte

Lancées par Nicolas Sarkozy, dix structures de « réinsertion scolaire » pour les jeunes « les plus durs » ouvriront à la rentrée. Ces établissements, qui rassemblent éducation nationale et protection judiciaire, laissent les professionnels sceptiques.

Interrogés sur ces futurs établissements, les syndicats enseignants trouvent le procédé discutable : « Mettre ensemble les élèves qui posent le plus de problèmes, c’est explosif. En plus, on les cantonne à la découverte de certains métiers et au sport, renonçant ainsi à toute ambition pour ces jeunes », s’insurge Clément Dirson, du SNES 93.

Cet article n’est plus en ligne.
—–


Actualités syndicales – Communiqué de presse du 5 mai : « Discours de Nicolas Sarkozy sur les violences en milieu scolaire : « La caricature au service du sécuritaire »

Le Site du SNES Créteil


Académie de Lille – Van-der-Meersch et Samain, la grogne dans les collèges

15 juin 2010

15/06/2010
D.T.

Hier, la moitié des enseignants était en grève pour réclamer le maintien des postes d’assistants d’éducation à Van-der-Meersch.

La grogne monte dans les collèges roubaisiens. Hier, un 2e jour de grève a eu lieu au collège Maxence-Van-der-Meersch.
Juliette Dooghe, du SNES, explique que les enseignanats veulent conserver leurs trois assistants d’éducation. Un courrier a été envoyé à la rectrice.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Actualités syndicales – Suppressions de postes : les recettes cyniques de Chatel

Le Site du SNES Lille


L’école dans le collimateur de l’Élysée

27 mai 2010

27/05/2010
Guénola Pellen

En croisade contre l’insécurité à l’école, Nicolas Sarkozy annonce une série de mesures destinées à combattre « le cancer de l’absentéisme scolaire ».

Parallèlement, des internats d’excellence doivent être créés pour certains jeunes issus de milieux défavorisés. « Nous avons le sentiment que le gouvernement veut développer des élites au détriment de l’éducation populaire de type éducation prioritaire », s’agace Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du Syndicat national des enseignants du second degré (SNES).
« Le malaise est sensible. Les violences et le taux de suicide dans l’Éducation nationale augmente chaque jour, déplore Frédérique Rolet, faisant référence aux faits divers qui ont fait sensation ces derniers mois. Ce n’est pas en enfermant les jeunes qu’on résoudra le problème », conclut-elle.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 5 mai 2010 : « La caricature au service du sécuritaire« 


Académie de Versailles – Batterie de mesures contre la délinquance

7 mai 2010

07/05/2010
Frédéric Naizot

Le préfet du Val-d’Oise a présenté hier son plan de prévention dans le Val-d’Oise. Violences scolaires, conjugales et développement de la vidéosurveillance font partie des priorités.

Parmi les enseignants, cette mesure fait grincer des dents. « Ça n’est pas une solution, estime David Rafroidi, secrétaire départemental du Syndicat national des enseignements du second degré (SNES). Il faut avant tout arrêter de supprimer des postes d’enseignant, de conseiller d’orientation, de conseiller d’éducation et de psychologue en charge des jeunes. C’est du bon fonctionnement des établissements que naîtra l’absence de violence. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 5 mai 2010 : « La caricature au service du sécuritaire« 


Nicolas Sarkozy annonce la création d’«établissements de réinsertion scolaire»

6 mai 2010

06/05/2010

Le président de la République a de nouveau promis d’être « intraitable » contre la violence à l’école et annoncé la création d’« établissements de réinsertion scolaire » pour les élèves les plus difficiles.

La réaction de Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du Syndicat national des enseignements de second degré (SNES-FSU)

« Il a parlé d’élèves qui avaient été exclus au moins une fois d’un établissement scolaire. C’est vraiment rapide de considérer qu’ensuite on doit les sortir complètement de la communauté scolaire ».
« D’autre part, si j’en crois le président de la République, ces élèves auront des enseignements extrêmement appauvris, puisque ce sera les apprentissages fondamentaux ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 5 mai 2010 : « La caricature au service du sécuritaire« 


« Un discours de café du commerce »

5 mai 2010

05/05/2010
Samule Laurent

Entretien avec Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du SNES-FSU, à la suite du discours de Nicolas Sarkozy sur la violence à l’école.

Qu’avez-vous pensé du discours de Nicolas Sarkozy ?

Il n’y a rien de nouveau. C’est un catalogue de mesures déjà annoncées ces derniers jours, avec une tonalité caricaturale de « gentils contre méchants » et un tableau catastrophiste des établissements. Les propos sont démagogiques, avec une dramatisation. Dire qu’un seul élève peut perturber tout un établissement, c’est faux ! De plus, malgré l’équilibre entre prévention et répression qu’il évoque, il est clairement dans le répressif ! Il s’agit avant tout de montrer à l’opinion qu’on s’intéresse à l’école alors que dans le même temps on la met à feu et à sang.

Lire l’entretien dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 5 mai 2010 : « La caricature au service du sécuritaire« 


%d blogueurs aiment cette page :