Académie de Dijon – La carotte ou le bâton ?

26 janvier 2011

26/01/2011
Catherine Vachon

Après celle des recteurs, la prime annuelle des proviseurs va être soumise à l’atteinte d’objectifs. La performance n’est pas du goût de tous les Côte-d’Oriens.

Le responsable régional du SNES-FSU, Pascal Meunier, s’insurge : « Nous trouvons terrible que l’Education nationale soit concernée par des primes, des bonus. On se croirait dans les entreprises du CAC 40 ! Comment va-t-on pouvoir dire qu’un proviseur est méritant ? Si son établissement est calme ? Sans absentéisme ? Selon les résultats obtenus ? Et les ZEP ? Ces critères ne sont pas dignes de l’Education nationale. Je ne suis pas sûr que cette politique d’évaluation ne fabrique pas de faux chiffres (…)». Un avis partagé par un enseignant de l’académie de Dijon, agrégé d’histoire : « Je suis opposé à la culture du mérite qui se substitue à celle du service de l’Etat et de la collectivité ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES Dijon


Les proviseurs soumis à la prime à la classe

26 janvier 2011

26/01/2011
Véronique Soulé

Pouvant atteindre 6 000 euros, elle sera versée tous les trois ans en fonction des résultats.

Interrogé par l’AFP, Daniel Robin, responsable au SNES (principal syndicat d’enseignants du secondaire), a expliqué que «désormais le chef de l’établissement allait être perçu comme quelqu’un dans le camp de ceux qui défendent des politiques contestées, comme les suppressions de postes».

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Des primes pour les proviseurs

26 janvier 2011

26/01/2011
Delphine Bancaud

Le ministre de l’Education nationale a annoncé hier que les proviseurs de lycées et les principaux de collèges pourraient bientôt toucher des primes au mérite, s’ils atteignent les objectifs fixés.

« Cela va contribuer à mettre plus de pression aux enseignants », s’inquiète déjà Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du SNES-FSU, « nous craignons aussi que ces primes soient des récompenses aux chefs d’établissement appliquant le mieux la politique ministérielle ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Des primes au mérite pour les chefs d’établissements

25 janvier 2011

25/01/2011
Le Grand Direct de l’Info – Jean-Marc Morandini

Luc Chatel a annoncé que des primes au mérite seraient accordées aux chefs d’établissements sur des critères pour l’instant encore relativement flous. Le SNES-FSU dénonce une prime à la servilité.

Ecouter les réactions de Daniel Robin, co secrétaire général du SNES-FSU, dans La Libre Antenne, de 29″30 à 44″17, quinze minutes d’entretien avec Jean-Marc Morandini et les auditeurs d’Europe 1.
—–


6.000 euros pour les chefs d’établissements performants

25 janvier 2011

25/01/2011
Noëmie Rousseau

Les bons élèves ont des images, les principaux et proviseurs auront une prime de 6.000 euros. Elle sera versée tous les trois ans en fonction de leurs résultats, annonce le ministre Luc Chatel. Tollé chez les enseignants.

Et Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du SNES-FSU, le principal syndicat d’enseignants de l’enseignement secondaire, de s’insurger : « Dans un contexte difficile où les relations entre chefs d’établissement et équipes pédagogiques sont dégradées, c’est soit une revalorisation pour tous, soit rien. Par principe, nous sommes contre les primes, elles clivent les personnels, séparent les corps entre eux. Cette prime est vécue comme un moyen de pression supplémentaire sur les profs. Les principaux et proviseurs les plus zélés, ceux qui appliqueront le mieux les réformes seront récompensés. »

Lire l’article dans son intégralité.
Disponible seulement pour les abonnés du journal.
—–


Une prime au mérite versée aux chefs d’établissement

25 janvier 2011

25/01/2011

Les chefs d’établissement pourront percevoir une rémunération supplémentaire si leurs résultats sont bons, c’est l’annonce faite par le ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel, qui confirme qu’un accord a été signé avec les syndicats concernés.


Voir l’intervention de Frédérique Rolet, co secrétaire du SNES-FSU, sur le sujet (de 0″50 à 1″12)
—–


Prime au mérite/ »servilité » pour les chefs d’établissement

25 janvier 2011

25/01/2011
19/20

Luc Chatel a annoncé que des primes au mérite seraient accordées aux chefs d’établissements sur des critères pour l’instant encore relativement flous. Le SNES-FSU dénonce une prime à la servilité.


Voir l’intervention de Frédérique Rolet, co secrétaire générale du SNES-FSU, sur le sujet (aux 2/3 du journal).
—–


%d blogueurs aiment cette page :