Les 1 020 suppressions de postes d’enseignants font déjà du bruit

17 décembre 2011

17/12/2011
Pierre-Laurent Flamen

Comme nous l’annoncions en exclusivité dès hier, l’académie de Lille devrait enregistrer, dans l’enseignement public, 1 020 suppressions de postes à la rentrée 2012. Une hémorragie qui en suit une autre : 865 postes en 2011. Les syndicats et le PS ruent dans les brancards. Du côté de l’UMP, on justifie par la diminution du nombre d’élèves.

La secrétaire régionale FSU d’ajouter : « Avec ça, ils vont être obligés de fermer des classes. » Contrairement à ce qu’avait annoncé Nicolas Sarkozy en juin : « Le nombre de fermetures de classes (dans le primaire) n’excédera pas le nombre d’ouvertures liées aux évolutions démographiques. » Le ton est tout aussi agacé chez Karine Boulonne, secrétaire régionale au SNES-FSU : « On se demande où on va pouvoir gratter des postes.

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Le SNES en campagne : Budget-Rentrée

Le Site du SNES Lille

Publicités

Effectifs beaucoup trop chargés pour cette rentrée

5 septembre 2011

05/09/2011
Intertreize
Claire Servajean

La rentrée ce matin pour 12 millions d’élèves. Des élèves plus nombreux cette année, alors qu’il y a moins d’enseignants. Les syndicats qui n’en finissent pas de dénoncer le manque d’effectifs appellent d’ores et déjà à une journée de grève à la fin du mois alors que pour le ministre de l’éducation nationale Luc Chatel, tout va bien se passer.
Invité de ce journal Daniel Robin qui est co-secrétaire général du SNES-FSU.

Ecouter les interventions de Daniel Robin, co secrétaire général du SNES-FSU (de 6’45 » à 10’45 »)
—–

Communiqué du 29 août 2011 : Le dossier de presse de la conférence de rentrée du SNES


Grande première au lycée

5 septembre 2011

05/09/2011
Delphine Bancaud

Plus de 321 000 lycéens vont inaugurer dès aujourd’hui les nouvelles premières générales. Une deuxième phase pour la réforme des lycées, qui avait démarré à la rentrée 2010 par le lifting de la classe de seconde.

De son côté, Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du SNES-FSU, s’inquiète « des regroupements d’élèves de différentes séries dans des cours du tronc commun, alors qu’ils prépareront des épreuves du bac différentes ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué du 29 août 2011 : Le dossier de presse de la conférence de rentrée du SNES


L’heure de la rentrée a sonné

5 septembre 2011

05/02/2011
Sophie-Anne Lemaire

Jour J pour un peu plus de 12 millions d’écoliers, collégiens et lycéens.
Une rentrée, marquée une nouvelle fois par d’importantes suppressions de postes : 16.000 cette année. Depuis 2007, avec la politique du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux, ce sont en tout 80.000 postes qui ont été supprimés.

Un des dossiers mis en avant par le SNES, avec notamment celui des rythmes scolaires :

 » Deux semaines de travail en plus sans aucune compensation, ce n’est pas acceptable pour le SNES. Qui plus est, si un système de zone est mis en place pour les vacances d’été […], cela remettrait gravement en cause l’organisation du baccalauréat, selon le syndicat.
[…]
(ndlr : A propos de la rentrée des stagiaires) Des conditions de travail encore plus difficile, et qui explique pour le SNES la crise des vocations observées. »

Ecouter le reportage dans son intégralité.
(4ème reportage sur la page).
—–

Communiqué du 29 août 2011 : Le dossier de presse de la conférence de rentrée du SNES


Académie de Lyon – Moins de profs, plus d’élèves

5 septembre 2011

05/09/2011
Elisa Frisullo

Le rectorat de Lyon se veut confiant pour la rentrée, les jeunes enseignants doutent.

La semaine dernière, le SNES Lyon, majoritaire dans le second degré, a dénoncé les 175 postes supprimés dans les collèges et lycées de l’académie, où pourtant 3 578 élèves supplémentaires sont attendus dès ce matin. […]
Dans les collèges et lycées, les problèmes ne se sont pas fait attendre selon le SNES. « Des dizaines de classes n’ont pas encore de professeurs de maths, d’anglais ou d’histoire affectés », indiquait jeudi dernier, Jean-Louis Perez, secrétaire académique du SNES.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué du 29 août 2011 : Le dossier de presse de la conférence de rentrée du SNES

Le Site duSNES Lyon


Suppressions de postes : les établissements défavorisés sous tension

5 septembre 2011

05/09/2011
Flora Genoux

Dans l’immédiat, ces ajustements permettent d’assurer la rentrée. Mais pour les équipes pédagogiques, certains pâtiront rapidement de ces changements : les élèves les plus défavorisés.

En attendant, Jérôme Ferec s’apprête à distribuer à la classe de 4e dont il est le professeur principal un emploi du temps temporaire, sans mention des salles de classe ni cours d’arts plastiques. Il anticipe l’accueil de ses élèves avec un entrain mêlé d’inquiétude : « Il faudra trouver les mots (…), les élèves ont une mauvaise image de l’éducation dans leur quartier et un sentiment d’injustice car ils savent qu’il en est autrement dans les collèges de centre-ville ». Pour ce professeur, également délégué au syndicat enseignant SNES, le recours à des remplaçants également engagés auprès d’autres établissements est particulièrement préjudiciable dans un collège où « les élèves demandent une attention énorme » : ces professeurs seront automatiqument moins disponibles, estime-t-il.[…]
Pour sa collègue de lettres modernes, Clarisse Bensaïd, c’est avant tout l’augmentation des effectifs et la suppression des ateliers et heures de soutien qui risquent de peser sur les conditions d’enseignement. « L’année dernière, j’avais huit heures en demi-groupe, cette année deux heures seulement. » Des dédoublements de classe nécessaires selon la professeure et syndiquée auprès du SNES […]
Clarisse Bensaïd a ainsi rencontré des élèves qui, inhibés et braqués, rendaient feuille blanche en classe entière mais qui, avec davantage d’attention du professeur, « posaient les premiers mots » en demi-groupe.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué du 29 août 2011 : Le dossier de presse de la conférence de rentrée du SNES

Le Site du SNES Paris


Les suppressions de postes entament le moral des profs

4 septembre 2011

04/09/2011
Journal de 20h00 – Jocelyn Huchet

Parents d’élèves et professeurs s’attendent à ce que les classes soient surchargées lundi, jour de rentrée, en raison des 16.000 postes d’enseignants supprimés en 2011.

Voir l’intervention de Frédérique Rolet, co secrétaire générale du SNES-FSU (à partir de 1’35 »)
—–

Communiqué du 29 août 2011 : Le dossier de presse de la conférence de rentrée du SNES


%d blogueurs aiment cette page :