Daniel Robin : la création des APS est inacceptable

29 novembre 2012

vousnousils29/11/2012

A l’occasion d’un col­loque sur le métier de CPE, Daniel Robin, co-secrétaire géné­ral du SNES-FSU, réclame un décret pour sta­bi­li­ser et conso­li­der les mis­sions des CPE.

Mardi der­nier s’est dérou­lée, à l’initiative du SNES-FSU, une ren­contre sur le métier de CPE –spé­ci­fi­cité fran­çaise- inti­tu­lée « CPE :  à la croi­sée du péda­go­gique et de l’éducatif« . A cette occa­sion indique l’AEF, Daniel Robin, co-secrétaire géné­ral du SNES-FSU, a tenu à rap­pe­ler que « contrai­re­ment aux ensei­gnants, les mis­sions des CPE (conseillers prin­ci­paux d’éducation) ne sont pas défi­nies par un texte régle­men­taire mais par une cir­cu­laire ». Le syn­di­cat réclame donc « un décret pour sta­bi­li­ser ces mis­sions dans le res­pect du texte de 1982 ».

« La cir­cu­laire date de 30 ans, il faut y appor­ter des amé­lio­ra­tions mais cela ne doit pas être un moyen d’y inté­grer des éléments de désac­cord » poursuit-il.

Daniel Robin dénonce entre autres le poids actuel des chefs d’établissement et la créa­tion « inac­cep­table » des APS (assis­tant de pré­ven­tion et de sécu­rité).

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Penser et exercer son métier : 2ème rencontre nationale du SNES sur le métier de CPE


Académie de Caen – CPE : « On a moins de temps pour les élèves »

23 mai 2011

23/05/2011
Sébastien Brêteau

Les conseillers principaux d’éducation font le lien entre familles et établissements secondaires. Ils sont inquiets.

Comme les enseignants, les conseillers principaux d’éducation sont confrontés aux suppressions de postes « même si, pour le moment, dans l’académie, ça ne joue que sur les remplaçants », remarque Philippe Guingand (responsable CPE du SNES Caen) qui estime que les recrutements, 300 pour 500 départs en retraite, « ne sont pas à la hauteur des besoins ». Pour Valérie Héraut (Responsable nationale CPE du SNES), « il est difficile de s’attaquer à un petit corps de moins de 12 000 personnes, car une personne en moins dans un établissement, ça se voit tout de suite ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Penser et exercer son métier – CPE

Le Site du SNES Caen


Académie de Versailles – Puteaux – Le collège en grève réclame des surveillants

5 janvier 2011

05/01/2011
Florence Hubin

Les cours devraient se faire rares demain au collège Maréchal-Leclerc de Puteaux. Une majorité d’enseignants, soutenus par les parents vont cesser le travail.

Pour Marianne Auxenfans, porte-parole du SNES 92, le Syndicat national des enseignants du second degré, la situation de ce collège est un exemple des conséquences désastreuses de la pénurie de surveillants et de la précarisation des postes. « Malgré les demandes de l’établissement, et alors qu’il affiche des effectifs de près de 800 élèves (NDLR : 779 très exactement), il n’y a qu’un seul CPE (conseiller principal d’éducation) au lieu des deux requis pour ce type de collège. » Un seul CPE, et pas assez de surveillants : « Le nombre d’assistants d’éducation baisse sur l’académie de Versailles, il y a eu 45 suppressions de postes à la rentrée scolaire », rappelle Marianne Auxenfans. […]
« Par mesure d’économie, le ministère du Travail finance de moins en moins les contrats aidés. Or il y en a de nombreux dans les établissements scolaires, dédiés à des fonctions de surveillance, ou à l’administration, notamment pour pallier les postes d’assistants d’éducation supprimés, explique la responsable du SNES. Le ministère de l’Education va mettre fin peu à peu à ces contrats aidés, qui sont au nombre de 495 dans le département des Hauts-de-Seine et représentent environ 250 postes. » Pour Marianne Auxenfans, tous les établissements du secondaire risquent d’être touchés par la disparition programmée de ces emplois précaires.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne : Budget/Rentrée 2011

Le Site du SNES Versailles


Académie de Créteil – Val-de-Marne – Coup de force des profs au collège Albert-Camus (LePlessis-Trévise)

14 décembre 2010

14/12/2010
Elsa Maudet

Les élèves du collège Albert-Camus n’ont pas cours depuis hier.Des profs, soutenus par des parents, bloquent les portes de l’établissement pour obtenir un poste de conseiller principal d’éducation.

Officiellement, il n’y a qu’un poste de CPE dans ce collège. Pourtant, chaque année, des conseillers d’éducation viennent en renfort, qu’il s’agisse de stagiaires ou de contractuels. « Ils nous envoient un deuxième personnel, donc ils reconnaissent qu’il y a un besoin », désespère Monique Giral, professeur de mathématiques et responsable du syndicat SNES.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES Créteil


Valérie Héraut (SNES) : « Le CPE est un peu chargé de régler ce que les autres n’arrivent pas à régler. »

5 mai 2010

05/05/2010
Benjamin Farhat

Sur StreetPress, la secrétaire de catégorie CPE (conseillers principaux d’éducation) au SNES-FSU explique comment le job de CPE a dérivé vers un rôle fourre-tout. Attention, le gouvernement a dans ses cartons un statut de « super CPE » : mi-proviseur, mi-prof, mi-vigile.

C’est quoi le job d’un CPE aujourd’hui ?

Valérie Héraut, SNES-FSU, secrétaire de catégorie CPE :  « Et bien, au quotidien, c’est une multiplication des tâches et des injonctions contradictoires de la part des chefs d’établissement ou des responsables académiques qui nous [les CPE, ndlr] entraînent vers le pilotage et la gestion des établissements… »

Lire l’entretien dans son intégralité.
—–

Actualités syndicales : Colloque : « Les CPE, au cœur de l’action éducative pour la réussite des élèves »

Penser et exercer son métier : CPE


Journée d’action des CPE

30 mars 2010

30/03/10

A l’occasion de la journée d’action du 30 mars, de nombreux CPE militants du SNES-FSU se sont exprimés dans les journaux télévisés régionaux de France 3.

– Académie de Poitiers

A voir : Pascale Balestrat, cosecrétaire départementale du SNES Vienne, en plateau du 12/13 (de 10″40 à 13″20)

– Académie de Besançon

A voir : Reportage au collège Jean Jaurès de Besançon, avec Christian Laine, CPE et militant SNES et les interventions de Jean-Marc Delcourt et de Sandra Rainone, CPE et miliants SNES (de 6″20 à 8″24)

– Académie de Nancy-Metz

A voir : Patrick Wieczorek, CPE et militant SNES, en plateau du 12/13 (5″00 – 8″00)

Attention, les liens ne sont pas directs. Ils renvoient au JT du jour, il faut ensuite sélectionner celui du 30 mars.

—–


Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 24 mars 2010 :  » Conseillers principaux d’éducation (CPE) : Un métier centré sur le suivi des élèves et qui doit le rester »


%d blogueurs aiment cette page :