Académie de Créteil – Grève dans l’Education : la querelle des chiffres

28 septembre 2011

28/09/2011
Anne-Laure Abraham

A chaque mouvement de grève, les chiffres de participation diffèrent entre l’administration et les syndicats enseignants. Hier, l’écart allait du simple au double dans le Val-de-Marne.

« C’est un mouvement de même ordre que celui de l’année dernière à la même époque », constate le représentant de l’Education nationale. Un bilan que conteste vigoureusement Jean-Michel Harvier, secrétaire départemental du SNES. Au niveau académique, le principal syndicat enseignant dans le second degré a enregistré entre 50 et 55% de grévistes avec davantage de participation dans les collèges que dans les lycées.
« La mobilisation est très forte, assure-t-il. L’Education nationale peut dire ce qu’elle veut, les conditions de travail se sont considérablement dégradées avec plus d’élèves par classe, l’augmentation des heures supplémentaires, des services éclatés sur plusieurs établissements… » Les chiffres du rectorat? « Il faut les doubler! Le rectorat calcule le pourcentage en fonction du nombre total d’enseignants dans l’établissement, y compris ceux qui ne travaillent pas, ce qui dilue les chiffres. Nous comptons les grévistes en fonction du nombre de professeurs attendus pour travailler ce jour-là. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué du 27 septembre : « Second degré : la moitié des personnels en grève »

Le Site du SNES Créteil


Education: entre 22 et 53% de grévistes dans le public, selon les sources

27 septembre 2011

27/09/2011
(avec AP)

Le mouvement de grève à l’Education nationale était suivi dans l’enseignement public mardi matin par 28,89% des enseignants dans le primaire -un taux plus élevé que les prévisions du gouvernement- et 22,33% dans le secondaire, selon une « estimation provisoire » diffusée par le ministère.

Dans le détail, pour le second degré, le ministère comptabilisait mardi matin 25,57% de grévistes dans les collèges, 23,29% dans les lycées professionnels et 17,80% dans les lycées d’enseignement général. Le Syndicat national des enseignements du second degré (SNES) parlait de son côté d’une moyenne nationale de 50% de grévistes avec une plus forte participation dans les collèges (53% de grévistes).

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué du 27 septembre : « Second degré : la moitié des personnels en grève« 


Grève: les profs à l’échauffement

7 septembre 2010

07/09/2010
Véronique Soulé

Appelés à manifester hier contre la politique du ministère, les enseignants ont répondu timidement.

A Paris, 1 800 personnes selon la police et 6 000 selon le SNES ont défilé. Ils étaient quelques centaines dans les grandes villes comme Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Rennes ou Toulouse. «On savait que ce serait difficile» de réunir beaucoup de grévistes, a expliqué à l’AFP Laurent Tramoni, secrétaire du SNES à Marseille : «C’est un sacré investissement financier et professionnel pour les enseignants, car c’est le premier jour de classe pour les élèves et la veille d’une grosse journée de grève.»

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 6 septembre 2010 : « Grève du 6 septembre : les personnels du second degré interpellent le ministre »


Mobilisation des enseignants – RTL Soir

6 septembre 2010

06/09/2010
Armelle Levy

Un reportage qui s’intéresse plus aux « querelles de chiffres » entre le ministère et le SNES et à l’opportunité d’une grève en ce début d’année scolaire plutôt qu’aux raisons de la mobilisation.

Ecouter l’intervention de Frédérique Rolet, co secrétaire générale du SNES-FSU (3″07 – 3″30)
—–

Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 6 septembre 2010 : « Grève du 6 septembre : les personnels du second degré interpellent le ministre »


De 6% à 30% de grévistes dans les collèges et lycées

6 septembre 2010

06/09/2010
Reuters

Près de 6% des enseignants des collèges et lycées étaient en grève lundi contre la politique budgétaire et éducative, selon le ministère, le SNES-FSU annonçant un taux de 30% pour l’ensemble des personnels.

Le mouvement met en évidence « la colère et la lassitude des personnels face à la politique budgétaire, sociale et éducative du gouvernement », poursuit le syndicat dans un communiqué.

« Le second degré souffre aujourd’hui d’une dégradation majeure des conditions d’enseignement pour les élèves et pour les personnels », ajoute-t-il, citant « les suppressions massives de postes alors même que les effectifs d’élèves augmentent » et « les conditions inadmissibles d’entrée dans le métier des professeurs et CPE stagiaires ».

Lire la dépêche dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 6 septembre 2010 : « Grève du 6 septembre : les personnels du second degré interpellent le ministre »


%d blogueurs aiment cette page :