Académie de Créteil : Malaise chez les enseignants : la grève gagne du terrain

10 février 2010

10/02/10


La grève contre la politique éducative du gouvernement s’étend en Seine-Saint-Denis.

A Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis, quelque 500 enseignants, des élèves et parents d’élèves ont manifesté hier. « On est passé en une semaine de 12 établissements en grève à 38 », se félicite Clément Dirson du SNES-FSU 93. […]
Pour Pierre Claustre (SNES-FSU Créteil), « même s’il ne faut pas réduire tout ce qui se passe à la situation à Chérioux, puisque la grève avait commencé avant en Seine-Saint-Denis, Chérioux renvoie à une réalité très commune : la dégradation des conditions de travail et les difficultés à exercer le métier d’enseignant dans les collèges et lycées ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le SNES Créteil appelle à la grève le 11 février


Qu’est-ce que le droit de retrait des fonctionnaires ?

10 février 2010

10/02/2010

Mise au point sur la notion de « droit de retrait » dans la fonction publique.

S’il est enseignant, le salarié doit « aviser immédiatement » son chef d’établissement. Le droit de retrait n’entraîne ni sanction ni retenues sur salaire.[…]
« A Vitry, on ne réclame pas une analyse juridique mais la prise en compte d’une situation d’urgence », a déclaré Catherine Gourbier, secrétaire (ndlr : nationale) du SNES à l’action juridique.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 9 février 2010 : « Lycée Chérioux de Vitry-sur-Seine : le SNES soutient les personnels »

Le SNES Créteil appelle à la grève le 11 février


Académie de Créteil : A Vitry, «on a l’impression de ne pas être entendu du tout»

9 février 2010

09/02/2010


Le bras de fer entre les enseignants du lycée Chérioux et Luc Chatel s’intensifie.

Alors qu’un appel à la grève a été lancé jeudi sur l’académie de Créteil et que des établissementsse mobilisent en Seine-Saint-Denis, les enseignants ont reçu le soutien du SNES-FSU. «La situation spécifique de Chérioux rappelle que de très nombreux établissements (…) souffrent d’une dégradation générale et insupportable des conditions de travail (…) engendrée par une politique budgétaire et éducative dogmatique», affirme le syndicat dans un communiqué diffusé mardi.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 9 février 2010  : « Lycée Chérioux de Vitry-sur-Seine : le Snes soutient les personnels »

Le SNES Créteil appelle à la grève le 11 février


Académie de Créteil – Agression au lycée de Vitry : le bras de fer continue entre profs et recteur

9 février 2010

09/02/10
Cécile Quéguiner

A écouter : Le SNES soutient les enseignants exerçant leur droit de retrait Jean-Michel Gouezou, secrétaire départemental du Snes, dans le Val-de-Marne, invité de Jean Leymarie (3’48 »)

Lire l’article et écouter les reportages dans leur intégralité.

—–

Le SNES Créteil appelle à la grève le 11 février


Académie de Créteil – Après Vitry, y a-t-il un risque de propagation de la grogne des enseignants?

9 février 2010

09/02/10
Oriane Raffin

Le bras de fer entre les enseignants du lycée Chérioux et Luc Chatel s’intensifie.

Pour Daniel Robin, secrétaire général du SNES, contacté par 20minutes.fr, «la situation n’est pas forcément plus grave qu’auparavant, mais les difficultés sociales engendrent beaucoup d’agressivité».
En conséquence, les suppressions de postes éducatifs au profit du sécuritaire inquiètent ce responsable syndical. «Que l’on assure la sécurité oui, mais n’oublions pas que le fond du fond, c’est le traitement éducatif. Si on l’oublie, la violence s’exprimera ailleurs, dans la rue.»

Lire l’article dans son intégralité.

—–

Le SNES Créteil appelle à la grève le 11 février


Académie de Créteil : Pourquoi le malaise des profs de Vitry peut s’étendre

9 février 2010

09/02/2010
Vincent Montgaillard

Le bras de fer entre les enseignants du lycée Chérioux et Luc Chatel s’intensifie.

« Cela traduit un malaise croissant chez les profs qui ont de plus en plus de mal à exercer leur métier. Il peut y avoir une contagion dans d’autres établissements. Février est traditionnellement une période riche en tensions. C’est un mois où les collègues sont fatigués, où il y a beaucoup de difficultés à remplacer ceux qui tombent malades. C’est aussi le moment où se réunissent les conseils d’administration pour préparer la rentrée de septembre et faire le point sur le nombre de postes supprimés… » souligne Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du SNES, majoritaire dans le secondaire, qui a appelé à la grève jeudi dans les collèges et les lycées de l’académie de Créteil.

Lire l’article dans son intégralité.

—–

Le SNES Créteil appelle à la grève le 11 février


Etre en grève ou exercer son droit de retrait, c’est pareil?

8 février 2010

08/02/10
Bérénice Dubuc

Mise au point sur la notion de « droit de retrait » dans la fonction publique.

Daniel Robin, secrétaire général SNES-FSU, indique: «Le droit de retrait existe pour répondre à une situation où les personnes se sentent en danger. On peut considérer que l’inquiétude des enseignants est exagérée, mais pour ma part, je trouve tout à fait légitime l’exercice du droit de retrait tant que l’institution n’a pas pris de mesure pour rassurer et prévenir».

Lire l’article dans son intégralité.

—–

Le Snes Créteil appelle à la grève le 11 février


%d blogueurs aiment cette page :