Rencontre exceptionnelle avec Clara Bouffartigue

8 novembre 2012

08/11/2012

La réalisatrice Clara Bouffartigue sera présente au cinéma-théâtre de Caussade, jeudi 8 novembre à 21 heures pour présenter son film documentaire sur la vie d’une classe de quatrième «Tempête sous un crâne».

Ce film sorti le 24 octobre 2012 et soutenu par le SNES (Syndicat national des enseignements du second degré) suit de près deux professeurs de collège dans leur métier au quotidien.

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Actualité Syndicale : « Tempête sous un crâne » : au cœur du métier


«Tempête sous un crâne», journées de classe à Saint-Ouen

24 octobre 2012

24/10/2012
Arnaud Schwartz

Signé d’une jeune cinéaste de 36 ans, ce documentaire témoigne avec subtilité du travail des enseignants dans un collège situé en zone d’éducation prioritaire.

Au mur, une reproduction du Désespéré de Gustave Courbet, tête entre les mains, agit comme un discret clin d’œil au titre de ce documentaire auquel le syndicat national des enseignements du second degré (SNES) a prêté son concours. Dans la salle d’arts plastiques, on se familiarise par la pratique avec les mobiles de Calder et les noirs de Soulages.

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Actualité Syndicale : « Tempête sous un crâne » : au cœur du métier


«Tempête sous un crâne», un documentaire sur l’enseignement au collège

24 septembre 2012

24/09/2012

Laurence Théault

Comment peut-on enseigner aujourd’hui au collège ? En 80 minutes, le documentaire de Clara Bouffartigue, Tempête sous un crâne, nous livre une réponse pleine d’entrain, en nous plongeant au vif d’une classe de 4e du collège Joséphine Baker, à Saint-Ouen (classé en ZEP), aux côtés des enseignantes de français et d’arts plastiques.

Le film donne à voir l’invisible de la relation pédagogique, ce qui se passe dans l’acte d’enseigner et de transmettre, à travers le quotidien d’une équipe éducative. Tempête sous un crâne est un très joli film. Il est soutenu par le SNES, principal syndicat du secondaire.

Ecouter l’intervention de Roland Hubert, co secrétaire général du SNES-FSU dans le reportage.
—–

Dossier de presse de rentrée – Fiche 8 : « Tempête sous un crâne », un film soutenu par le SNES-FSU »


Tempête sous un crâne : L’acte d’enseigner pris sur le vif

20 septembre 2012

20/09/2012
Jeanne-Claire Fumet

Soutenu par le SNES-FSU, le film était présenté ce mardi 18 septembre, en avant-première, à l’Espace 1789 de Saint-Ouen, en présence de la réalisatrice, de la productrice Françoise Davisse et du secrétaire général du SNES, Roland Hubert, qui ont ensuite animé le débat avec la salle. Un film à voir dès sa sortie, le 24 octobre 2012.

« Ce n’est pas un film de propagande ! »
Un sens dont on peut espérer qu’il se révèle au plus large public, auquel il s’adresse autant qu’aux enseignants. « Ce n’est pas un film de propagande ! annonce Roland Hubert pour ouvrir le débat. Le SNES a choisi de le soutenir pour son authenticité parce qu’il nous a enthousiasmé.» C’est un film qui ouvre à la réflexion, ajoute-t-il, non pas pour juger les choix pédagogiques des enseignants (« notre métier est fait de choix constants ») mais pour réfléchir à ce qui se passe en classe quand on y apprend, malgré tout – ce qui se passe la plupart du temps et dans la plupart des classes.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Dossier de presse de rentrée – Fiche 8 : « Tempête sous un crâne », un film soutenu par le SNES-FSU »


%d blogueurs aiment cette page :