Académie de Créteil – Noisel – Des lycées se rapprochent pour faire des économies

11 janvier 2011

11/01/2011
Gilles Cordillot

Deux établissements, un seul proviseur.C’est la nouvelle équation posée à des principaux de collèges et de lycées de Seine-et-Marne.

« Deux demi-postes pour les deux établissements, deux conseils d’administration… Tout est en double depuis la rentrée. Si bien que l’autorisation de changer trois baies vitrées cassées a pris un temps fou. Ce fonctionnement fragilise énormément notre lycée », témoigne Alain Moysan, élu du Syndicat national de l’enseignement supérieur (NDLR : Euh non… des Enseignements du Second degré !) (SNES) au conseil d’administration du lycée René-Cassin.

« On nous a annoncé la nouvelle en conseil d’administration, se souvient Dominique Chauvin, chargé des lycées au SNES de Seine-et-Marne. On nous a dit : Le poste n’est pas passé au mouvement des chefs d’établissement. On va voir si le proviseur de Gérard-de-Nerval est capable de diriger les deux établissements pour mener à bien la fusion. Les deux lycées avaient déjà une cantine commune. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES Créteil


Interview de Daniel Robin : « Prétendre faire un classement des lycées n’est pas raisonnable »

15 avril 2010

08/04/10
Bérénice Rocfort-Giovanni

Daniel Robin, secrétaire général du SNES (syndicat enseignant), estime que « les indicateurs de résultats » des établissements publiés par le ministère de l’Education mériteraient d’être affinés.

Que pensez-vous de la notion de « valeur ajoutée », sur laquelle est basée l’évaluation du ministère de l’Education?

– En plus de cette évaluation, il aurait été judicieux de communiquer les prévisions d’effectifs d’élèves pour la rentrée prochaine. Cela veut dire que soit, il n’y en a pas, soit le ministère refuse de les publier.

En ce qui concerne le calcul du ministère, il comporte plusieurs éléments positifs : y a-t-il une sélection à l’entrée de la seconde ? Quel pourcentage d’élèves quitte l’établissement avant la terminale ? La renommée d’Henri IV et Louis le Grand est ainsi relativisée. Par ailleurs, prendre en compte la situation sociale des élèves est important. Cela permet de mesurer les inégalités.

Lire l’interview dans son intégralité.
—–

– Le SNES en campagne – Réforme du lycée


Académie de Rennes – Brest : « Les taux de réussite au bac ont une influence »

15 avril 2010

15/04/10
Laurence Guilmo

Derrière les résultats affichés du baccalauréat, l’image de la réussite des établissements est en jeu.

Les enseignants sont réticents. Armelle Pucel, du SNES-FSU, craint le « consumérisme des parents » et la « concurrence entre établissements ». Olivier Cuzon, de Sud, estime que « ces classements ne servent qu’aux familles favorisées. Elles ont les moyens de faire traverser la ville à leurs enfants. Ceux des classes populaires restent dans leur lycée de quartier ».

En revanche, certains enseignants constatent que la publication de ces taux de réussite permet de lutter contre la routine et stimule la créativité des établissements.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

– Le SNES en campagne – Réforme du lycée


%d blogueurs aiment cette page :