Académie de Lille – Le Rectorat punit ses professeurs

11 novembre 2010

11/11/2010
Justine Faiderbe

Les profs qui ont signé une pétition contre la réforme de l’IUFM et ont refusé d’être tuteur d’un stagiaire sont privés de vacations. Le SNES compte saisir l’autorité de lutte contre la discrimination.

D’autant plus que « cette mission de tutorat n’est en aucun cas obligatoire », souligne le syndicat SNES : « Elle est basée sur le volontariat. » Seul moyen pour les professeurs concernés de se voir octroyer leur autorisation de cumul : faire un recours « gracieux » auprès du recteur.
Pour le syndicat, il s’agit « d’une mesure de rétorsion ». (…)
« Or ces derniers représentent une large part dans le supérieur », explique Karine Boulonne, secrétaire académique du SNES, qui ne compte pas se laisser « intimider ».
Pour entrave au syndicalisme et à la liberté d’opinion, le syndicat a décidé de saisir la Halde, la CNIL et la LDH. Voire, « si la raison ne l’emporte pas, de recourir à la justice ». En attendant, « et c’est là le seul point positif », cette réaction prouve pour le syndicat que « l’administration a été gênée par notre pétition et pour trouver des tuteurs. Contrairement à ce qu’elle veut bien faire croire. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Le SNES en campagne – Journée nationale d’expression des stagiaires : le dossier de la conférence de presse

Le Site du SNES Lille


Académie de Lille – Le rectorat punit les profs ayant refusé d’être tuteurs

10 novembre 2010

09/11/2010
Justine Faiderbe

Les professeurs du secondaire qui ont refusé de devenir tuteurs de professeur stagiaire en cette rentrée 2010 se voient interdits par le rectorat d’interventions dans l’enseignement supérieur. « Une mesure de rétorsion » pour les syndicats.

Selon le SNES, la mission de tutorat « ne relève pas d’une obligation de service ». Le refus de chapeauter un stagiaire aurait été particulièrement « massif » dans l’académie. (…)
Le SNES estime aussi qu’il « s’agit pour la rectrice de tenter de freiner l’action syndicale en y répondant par des représailles ». « S’appuyer sur sur la signature d’une pétition pour justifier un refus relève de la discrimination pour délit d’opinion. » Sur ce point, le SNES a décidé de saisir la Halde, la Cnil et la LDH.

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Le SNES en campagne – Journée nationale d’expression des stagiaires : le dossier de la conférence de presse

Le Site du SNES Lille


L’école sous pression

22 septembre 2010

22/09/2010
Le 22 heures

Le débat : L’école sous pression,
avec la participation de Daniel Robin, co secrétaire général du SNES-FSU et Peter Gumbel, auteur du livre « On achève bien les chevaux ».


Daniel Robin, co secrétaire général du SNES, est intervenu en plateau sur le sujet.
—–

Le SNES en campagne – Conditions de stage : le grand bazar


Nouveaux profs : pas assez de tuteurs

22 septembre 2010

22/09/2010
Philippe Simon

Dans l’Ouest, les enseignants aguerris ne sont pas assez nombreux à vouloir accompagner leurs collègues sans formation.

« Il manque beaucoup de tuteurs pour les jeunes collègues, dans les collèges et les lycées. Les rectorats et les inspecteurs exercent beaucoup de pression pour que des collègues acceptent de devenir tuteur », relevait, hier, Guillaume Delmas, responsable du SNES-FSU, principal syndicat des profs de collèges et de lycées.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Conditions de stage : le grand bazar


Académies d’Ile-de-France – Les profs dénonçent un manque criant de remplaçants

17 septembre 2010

17/09/2010
Anne-Laure Abraham

Les représentants du SNES, principal syndicat enseignant, des académies de Paris, Versailles et Créteil ont dressé hier un bilan extrêmement critique de la rentrée scolaire dans les collèges et les lycées de la région parisienne.

« Les rectorats ne disposent d’aucune réserve pour répondre aux besoins de remplacement », lâche Marie-Damienne Odent, secrétaire générale du SNES pour l’académie de Versailles. Dominique Chauvin, son collègue de l’académie de Créteil ajoute : « Le vivier de titualires est quasiment inexistant et celui des contractuels est en partie utilisé. »

Lire l’article dans son intégralité.
Disponible seulement pour les abonnées et en achat à l’unité.
—–
Le Site du SNES Créteil

Le Site du SNES Paris

Le Site du SNES Versailles


%d blogueurs aiment cette page :