Chatel sur la piste des élèves décrocheurs

12 mai 2011

13/05/2011
Alexandra Bogaert

180 000 élèves quittent le système scolaires sans diplôme chaque année. Luc Chatel veut leur remettre le pied à l’étrier. Mais c’est l’école qu’il faut avant tout remettre en cause, disent syndicats et associations.

Roland Hubert, co-secrétaire général du SNES, principal syndicat d’enseignants dans le secondaire, met avant tout en cause une politique éducative « qui supprime des postes d’enseignants et ajoute réforme sur réforme, sans que la prise en charge des élèves ne s’améliore ». « D’où des élèves de plus en plus démotivés par un système qui ne correspond plus à leurs attentes », renchérit Claudine Caux, présidente de l’association des parents d’élèves Peep.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


« On n’attend pas qu’un élève décroche pour s’en occuper! »

8 mai 2010

07/05/2010
Emilie Cailleau

« On va créer un fichier des décrocheurs qui va faire parler. » Nicolas Sarkozy ne s’est pas trompé mercredi 5 mai devant les députés UMP. L’annonce de l’introduction de ce logiciel dans tous les établissements scolaires en 2011 ne laisse pas indifférent le monde de l’éducation.

On met en garde au SNES sur l’utilisation du fichier: « Mes inquiétudes portent sur l’accès relativement large du fichier annoncé. Les chefs d’établissements, les conseillers principaux d’éducation, les assistantes sociales, les infirmières, les enseignants, bref tout le personnel de l’établissement peut y avoir accès. Cela fait beaucoup de monde à intervenir sur un logiciel qui peut comporter des données relativement sensibles comme la nationalité d’un élève. » Daniel Robin (cosecrétaire général du SNES-FSU) craint également que le fichier décrocheurs soit croisé avec d’autres fichiers comme celui du ministère de l’Intérieur.

Lire l’article dans son intégralité
—–

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 5 mai 2010 : « La caricature au service du sécuritaire« 


Vers un fichage des élèves prêts à décrocher

29 avril 2010

29/04/10
Arnaud Devillard

Le ministère de l’Education nationale compte déployer dans les collèges et lycées un logiciel permettant de ficher les élèves susceptibles d’abandonner l’école avant leur diplôme.

Le Syndicat national des enseignements de second degré (SNES) déplore ne pas avoir été consulté et estime que ce projet reste très flou. « En plus, ce n’est pas un fichier des élèves qui décrochent, mais un fichier de ceux qui sont susceptibles de décrocher. Ce qui est quand même très différent, explique Roland Hubert, cosecrétaire général du SNES. On ne connaît pas les finalités, on ne sait pas à qui seront communiquées les informations. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Un fichier pour les élèves décrocheurs

29 avril 2010

29/04/10
Aymeric Barrault, Clément Dalmar et Guillaume Hoair

Le ministère de l’Éducation nationale mettra en place, dès début mai, un fichier recensant les « élèves susceptibles de décrocher ». Ce fichier, très controversé, visera à repérer le plus tôt possible ces élèves de façon à les aider à s’orienter vers une autre formation ou un emploi.

Voir l’intervention de Roland Hubert, cosecrétaire général du SNES, dans le reportage de BFM TV.
—–


Polémique autour du fichier sur les élèves «décrocheurs»

28 avril 2010

28/04/10
Marion Brunet

Le ministère de l’Education nationale met en place à partir de début mai un logiciel pour répertorier de façon précoce «les élèves susceptibles de décrocher» dans tous les collèges et lycées. Plusieurs syndicats s’inquiètent des dangers du «fichage» de ces jeunes.

«Des interrogations demeurent, notamment sur les remarques dites ‘libres’ qui pourront être écrites dans le dossier. On peut craindre qu’elles ne dépassent le cadre strictement éducatif pour déborder vers des éléments sociaux ou de nationalité», s’inquiète de son côté Daniel Robin, le co-secrétaire général du Syndicat national des enseignements de second degré (SNES).

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Faut-il ficher les élèves décrocheurs ?

27 avril 2010

27/04/10
Audrey Steeves

En instaurant un fichier informatique pour mieux repérer et suivre les élèves décrocheurs, le ministère de l’Education nationale créé une nouvelle polémique.

Mais cette annonce fait déjà monter au créneau les syndicats d’enseignants. Frédérique Rolet, porte-parole du SNES, principal syndicat d’enseignants en collèges et lycées, affiche son scepticisme : « Un outil technique ne peut pas régler à lui tout seul ce problème, il faut du personnel derrière or il y a de moins en moins de conseillers d’orientation ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Edition spéciale – Faut-il ficher les élèves ?

21 avril 2010

21/04/10

Plusieurs développements logiciels dans l’Education Nationale sont en cours pour intégrer la notion de « décrochage scolaire » dans les bases de données des élèves.

Voir l’intervention de Daniel Robin, cosecrétaire général du SNES-FSU, sur le sujet, dans ‘L’Edition Spéciale’ (Partie 3, à partir de 17″05)

—–


%d blogueurs aiment cette page :