Sanction levée pour un professeur suspendu pour avoir montré en classe des caricatures

23 janvier 2015

lemonde « …Le professeur, « à sa demande », ne retournera pas dans son établissement, mais ira enseigner ailleurs. Quant à la grève, elle « n’a plus lieu d’être puisque nous avons obtenu gain de cause », tranche José Pozuelo, secrétaire départemental au SNES-FSU (Syndicat national des enseignements de second degré-Fédération syndicale unitaire). « La raison l’a donc emporté », a commenté le syndicat dans un communiqué, tout en regrettant que « la mise en cause d’un professeur sur une rumeur et la précipitation à lui imputer une faute, sans l’avoir entendu, [aient] conduit à une sorte de scandale public. »… »

Lire l’article en intégralité 

Publicités

Enseignant suspendu à Mulhouse : « Nous voulons la réintégration ! »

23 janvier 2015

lalsace« …A défaut d’être reçu par le sous-préfet de Mulhouse – « le préfet lui a répondu qu’il fallait laisser la main à l’Éducation nationale » , a indiqué un représentant du Snes-FSU – ce dernier a lu la lettre ouverte adressée à la ministre de l’Éducation nationale : « Que s’est-il passé dans la chaîne des responsabilités, de la principale au recteur, pour créer une telle injustice, qui bafoue les règles élémentaires de la République et de ses principes ? Pouvez-vous demander à l’école de la République de remplir partout ses missions et abandonner un collègue, dont nous savons l’intégrité et l’investissement ? Vous laisseriez se perpétrer une injustice et vous ouvririez la porte à une déstabilisation plus forte encore de l’école et de ses maîtres, au moment ou l’école publique laïque a besoin de soutien. »… »

Lire l’article en intégralité


Polémique dans un collège situé en ZEP : un enseignant suspendu à Mulhouse

16 janvier 2015

dna

Le recteur de l’académie de Strasbourg a décidé de suspendre un professeur d’un collège mulhousien qui avait tenu de vifs propos à ses élèves à la suite de la projection de caricatures de Mahomet. Le Snes-FSU estime que l’enseignant a été « sacrifié pour calmer le jeu »…

lire l’article en intégralité : http://www.dna.fr/religions/2015/01/16/un-enseignant-suspendu-a-mulhouse


Académie de Strasbourg – Les profs inquiets pour leur avenir

28 septembre 2011

28/09/2011
Arnaud Guiguitant

La candidate à la présidentielle, Eva Joly, a manifesté hier au côté des enseignants.

Dans les rangs de la manifestation enseignante d’hier matin, mieux valait être fort en calcul et maîtriser les soustractions. L’opération suivante est posée par le secrétaire académique du SNES-FSU, Francis Fuchs : « Dans les collèges du Bas-Rhin, on compte moins 53 postes en 2011 et moins 86 dans les lycées. Entre 2008 et aujourd’hui, le total des suppressions dans le secondaire s’élève à 348. »[…]
« Depuis l’an dernier, les classes ont augmenté en moyenne de deux élèves », précise Francis Fuchs.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué du 27 septembre : « Second degré : la moitié des personnels en grève »

Le Site du SNES Strasbourg


Académie de Strasbourg – Pour les enseignants stagiaires, « c’est du saut à l’élastique »

30 août 2011

30/08/2011

À la veille de cette rentrée 2011, le SNES-FSU dénonce la situation des enseignants stagiaires.

Pour les syndicats réunis hier matin, devant l’IUT de Colmar, pour accueillir les 240 professeurs stagiaires de l’académie de Strasbourg venus suivre trois jours de « formation », « c’est du saut à l’élastique : ils vont devoir faire 18 heures devant les élèves [soit un service normal, NDLR] sans compter la correction des copies, la préparation des cours, etc., sans réelle formation. Enseignant, c’est devenu un métier qui ne s’apprend pas », affirme Francis Fuchs, secrétaire académique SNES.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué du 29 août 2011 : Le dossier de presse de la conférence de rentrée du SNES

Le Site du SNES Strasbourg


Académie de Strasbourg – En force à Colmar contre l’« école au rabais »

26 mai 2011

26/05/2011
Jean-Frédéric Surdey

Manifestant tour à tour contre une fermeture de classe et le dispositif « Éclair », deux délégations ont été reçues hier, à l’inspection académique du Haut-Rhin à Colmar.

Les reproches des opposants ? D’après Francis Fuchs du SNES-FSU, « une nouvelle façon de casser la fonction publique », mais aussi l’éducation : « Une école à plusieurs vitesses : on permet de s’émanciper des programmes nationaux, on institue un préfet des études qui aura autorité sur les enseignants, lesquels sont recrutés par le chef d’établissement à la tête du client, pourrait-on dire… »« Une école à la carte, au rabais, sans moyens supplémentaires comme dans les zep [zones d’éducation prioritaire], alors qu’il y a 41 postes vacants dans les 12 établissements Clair de l’académie », ajoute Jean-Marie Koelblen (FSU).

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Le SNES en campagne – Les établissements labellisés CLAIR

Le Site duSNES Strasbourg


Académie de Strasbourg – Haut Rhin : « C’est comme si on vaporisait le collège d’Altkirch »

7 avril 2011

07/04/2011
Isabelle Glorifet

Enseignants du primaire, professeurs, représentants syndicaux, et surtout parents d’élèves, soit près de 150 personnes, ont occupé les abords de l’Inspection académique du Haut-Rhin à Colmar pendant plus de deux heures hier. En cause ? La carte scolaire, évidemment…

Une délégation de dix personnes (dont cinq parents d’élèves) a été reçue par Maryse Savouret, l’inspectrice d’académie. « Elle a dit que c’était quand même amendable, selon Fabrice Monnot (SNES-FSU), professeur au lycée Lavoisier de Mulhouse, interrogé à la fin de l’entrevue. En revanche, rendre 84 postes, c’est intangible. Donc si une classe rouvre, une autre, ailleurs, fermera. Ce n’est pas ça qu’on veut ! » La décision sera définitive le 31 mai.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Budget/Rentrée 2011 – « 4800 emplois en moins, 48500 élèves en plus, cherchez l’erreur ! » (Article du 16 janvier 2011)

Le Site du SNES Strasbourg


%d blogueurs aiment cette page :