Rentrée scolaire en Limousin : le Snes se dit déçu

12 septembre 2013

lepopulaireducentre

Principal syndicat du secondaire, le Snes-Fsu apprécie la nouvelle politique de recrutement du ministère. Mais déplore son manque d’ambition. Constat en Limousin.

Des classes surchargées. C’est l’un des points noirs de la rentrée, selon le syndicat. En Limousin, les taux d’encadrement ne s’améliorent pas. 10 emplois supplémentaires pour quelques 200 élèves en plus, voilà qui semble singulièrement insuffisant aux yeux du Snes qui égrène ses chiffres. En collège, la très grande majorité des classes atteindrait le seuil délicat des 30 élèves. « En lycée, les classes sont à 35 en seconde quasiment partout, expliquent Marianne Corrèze et Patrice Arnoux, co-secrétaires académiques du Snes. C’est aussi monnaie courante en première et en terminale. L’absence d’amélioration des conditions d’encadrement est la première réalité à laquelle les élèves, les parents et les enseignants vont être confrontés dès aujourd’hui. »

Pour consulter la totalité de l’article: http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/2013/09/03/rentree-scolaire-en-limousin-le-snes-se-dit-decu-1676282.html

logo_signature2


Académie de Limoges – 5/5 : Rentrée dans le Limousin

3 septembre 2012

03/09/2012

Fabienne Joigneault

Le point sur la rentrée en Limousin, dans le secondaire, et sur les réformes de l’éducation nationale. Marianne Corrèze, co-secrétaire académique du SNES-FSU, interrogée par Fabienne Joigneault.

Ecouter l’entretien dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES Limoges


Académie de Limoges – Une enseignante de Limoges trop « mère de famille »?

29 mars 2011

29/03/2011
Annaïck Demars

A Limoges, une professeure d’histoire a été récemment écartée d’une offre de poste en classe préparatoire littéraire.

Contacté par F3 Limousin, le syndicat SNES a répondu avoir eu connaissance de cette situation. Sa représentante Janine Vaux a toutefois tenu à préciser que « ni la professeure concernée, ni la section académique du SNES ne sont à l’origine de la diffusion de ce courrier. Cette enseignante n’a jamais souhaité que cette affaire soit rendue publique ».
Dans un communiqué, le syndicat précise en outre que ce cas est une illustration parmi d’autres du fait qu’en terme de carrière, l’égalité hommes-femmes est loin d’être réalisée dans l’éducation nationale et que les femmes restent les plus exposées à la précarité et au malaise enseignant.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Académie de Limoges – Mère de famille : écartée d’une offre de poste en classe prépa

29 mars 2011

29/03/2011

On savait déjà qu’être mère de famille pouvait constituer un handicap dans une carrière professionnelle. C’est désormais officiel. Et cela grâce à une inspectrice d’académie qui a expliqué dans un courrier – révélé par le journal Libération – pourquoi elle n’avait pas proposé un poste en khâgne à une enseignante au seul motif de sa situation familiale…

De quoi faire réagir le SNES-FSU de Limoges, aussi. Pour le syndicat enseignant, qui précise bien que ce n’est pas l’enseignante concernée par ce mail d’un autre temps qui a ébruité l’affaire, « la politique d’individualisation des carrières « au mérite » menée à l’heure actuelle, la remise en cause du statut ne peuvent que conduire à ce genre de pratiques envers les femmes, mais aussi à bien d’autres discriminations ».
L’histoire ne dit pas si le mail a été adressé le 8 mars, date de la journée de la femme…

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Académie de Limoges – Manifestation contre une « école au rabais »

1 avril 2010

01/04/10

Manifestation à Tulle contre les suppressions de postes pour la rentrée 2010 et la réforme de la formation des enseignants.

« À la rentrée prochaine, les enseignants stagiaires débuteront sur un temps complet, alors qu’ils n’ont jamais été au contact des élèves. Une cinquantaine de postes seront affectés ainsi dans notre Académie » explique Ben Aboubacar, du SNES FSU.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


– Le Site du SNES Limoges


Académie de Limoges – Les syndicats enseignants ont boycotté le CTPA hier

16 janvier 2010

16/01/10
Florence Clavaud-Parant

La politique de suppressions de postes dans l’Education Nationale touche durement l’académie de Limoges.

Au vu des premiers documents qui devaient être discutés hier, le secondaire est durement touché : 33 postes en moins dans les collèges de l’académie (lesquels gagnent pourtant 86 élèves), et 58 dans les lycées (qui perdent 80 élèves).

« Contrairement à l’an dernier, ces suppressions touchent cette fois les dotations horaires des établissements et non les moyens de remplacement, déplore Janine Vaux (SNES-FSU). Certes, depuis 2003, le secondaire a perdu 500 postes d’enseignants en Limousin. Mais cette fois, c’est un vrai tournant ! »

Lire l’article dans son intégralité.

—–


Le site du SNES Limoges


%d blogueurs aiment cette page :