EPI, AP, nouveaux programmes… quelle #rentrée2016 ?

5 septembre 2016

Enseignements pratiques interdisciplinaires imposés sans concertation, hausse des effectifs élèves en lycée, mise en place des programmes simultané sur les 4 années…  Sur les antennes régionales de France Bleu, des enseignants (collège et lycée) et représentants académiques et départementaux du SNES-FSU font le point sur la rentrée scolaire 2016 dans les établissements.


Réforme du collège : Les enseignants manifestent à Toulouse

27 mai 2015

Interview de Karine Rio, membre du Syndicat National des Enseignements de Second degré (SNES) au sujet de la réforme du collège, à l’approche de la grève intersyndicale du 19 mai 2015


Gers : «Une des pires rentrées», pour les syndicats enseignants

12 septembre 2013

sudouest

La FSU et le SNES annoncent des problèmes de remplacement des enseignants.

Betty Jean-Dit-Teyssier, de la FSU, et Jocelyn Petit, du Snes, ne portent pas le même regard sur la rentrée que le directeur d’académie des services de l’Éducation nationale, René-Pierre Halter. Si pour ce dernier, « c’est une bonne rentrée », pour ceux-là, « si on fait abstraction des tours de passe-passe de ces dernières années, on peut considérer que 2013 est l’une des pires rentrées ».

La totalité de l’article sur http://www.sudouest.fr/2013/09/11/une-des-pires-rentrees-1165054-4585.php

logo_signature2


Académie de Toulouse – Le collège d’Ax-les-Thermes se rebiffe

20 février 2013

ladepeche18/02/2013
Pauline Amiel

Demain et jusqu’à jeudi, c’est opération collège désert à Ax-les-Thermes. Les professeurs, les personnels mais aussi les parents d’élèves de Mario-Beulaygue protestent contre la dotation horaire, insuffisante selon eux. Le bras de fer commence.

«Encore une fois, le collège d’Ax voit sa dotation horaire en baisse.» C’est presque avec lassitude que Loïc Ginières, délégué SNES-FSU et porte-parole du collège Mario-Beulaygue, explique la situation. Parce que ce qui amène les enseignants à déposer un préavis de grève de 3 jours, dès demain et jusqu’à jeudi, c’est une nouvelle réduction de leurs heures.

Depuis plusieurs années, ce collège de 200 élèves voit son nombre d’heures diminuer. Tant et si bien qu’aujourd’hui, 50% des professeurs doivent compléter leur emploi du temps dans d’autres établissements. «Nous effectuons des compléments de service partout dans le département. Un collègue va même jusqu’au Mas-d’Azil pour avoir un emploi du temps complet», précise le syndicaliste.

[…]

«Seulement, le manque de moyens nous a forcés à fermer les IDD, itinéraires de découverte pour les quatrièmes. Pour d’autres options, c’est le même problème : nous sommes forcés de grouper les niveaux pour le latin», constate Loïc Ginières. L’égalité entre les élèves du collège d’Ax et des autres collèges n’est pas respectée puisqu’ils ne peuvent pas prendre d’options faute de dotation horaire. Et le porte-parole de conclure : «En espérant que ces trois jours de grêve soient utiles parce qu’au final, c’est toujours l’élève qui est pénalisé.»

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Le Site du SNES Toulouse


Chez les enseignants, la difficulté de trouver les « mots simples » pour les élèves

20 mars 2012

20/03/2012
Aurélie Collas & Mattéa Bataglia

La minute de silence décidée par le président de la République, Nicolas Sarkozy, mardi 20 mars à 11 heures, dans les écoles, collèges et lycées fait peu débat dans l’éducation nationale. Saluée par la fédération UNSA-Education, les parents d’élèves PEEP et l’enseignement catholique, elle est jugée « appropriée » tant par Daniel Robin, du syndicat d’enseignants du second degré SNES-FSU, que par Christian Chevalier, du SE-UNSA.

« Il s’agit de faire prendre conscience à toute la communauté scolaire que c’est un acte odieux », dit le premier. « Le fait que la communauté éducative se rassemble symboliquement, ça a du sens », ajoute le second : « C’est dire le refus de cette violence gratuite, et c’est la moindre des choses envers les familles des victimes. » Pourtant, nombre d’enseignants ont accueilli avec inquiétude, sinon avec réticence, la demande du président de la République et de son ministre de l’éducation nationale, Luc Chatel. Et pas qu’en primaire.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Académie de Toulouse – Haute-Garonne : 200 professeurs absents non remplacés depuis la rentrée

4 novembre 2011

04/11/2011
L.V

Depuis la rentrée de septembre, la FCPE et son site Internet Ouyapacours, ont comptabilisé 200 professeurs absents non remplacés en Haute-Garonne. Le manque de moyens est pointé du doigt.

De son côté, Christophe Manibal, secrétaire départemental du SNES (syndicat national de l’enseignement du second degré), tempère : « La baisse des moyens est une réalité, mais au niveau des lycées notamment, les professeurs essaient, dans la mesure du possible, de rattraper les heures d’absence pour ne pas pénaliser les élèves ».
Aujourd’hui, certains professeurs sont remplacés au pied levé par leurs collègues. « Ce système ne fonctionne pas. Remplacer le professeur de français par le professeur de maths, à quoi ça sert ? », interroge Christophe Manibal.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le Site du SNES Toulouse


Académie de Toulouse – Tarbes – 22 postes en moins dans le secondaire

22 février 2011

22/02/2011
Cyrille Marqué

22 suppressions de postes ont été annoncées dans les collèges et lycées, hier, lors du comité technique paritaire du second degré. Les lycées professionnels sont particulièrement touchés.

Hier, à la sortie du comité technique paritaire du second degré, Yves Bordedebat, secrétaire du SNES 65, n’avait pas de bonnes nouvelles : « 22 suppressions de postes ont été annoncées pour la rentrée prochaine ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Budget/Rentrée 2011 – « 4800 emplois en moins, 48500 élèves en plus, cherchez l’erreur ! » (Article du 16 janvier 2011)

Le Site du SNES Toulouse


%d blogueurs aiment cette page :