Académie de Clermont-Ferrand – Allier : Malaise chez les profs du second degré

9 février 2011

09/02/2011
Anne Bourges

Messages qui passent mal, accrocs dans les nouveaux dispositifs, moyens insuffisants. Les profs du second degré tirent un premier bilan des réformes qui les amènera à manifester jeudi 10 février.

À l’heure où tombent de nouvelles propositions de suppression de poste, les syndicats enseignants SNES-FSU dressent un « état des lieux alarmant » pour l’enseignement secondaire dans l’Allier à la rentrée 2011.
185 postes à rendre en 2011. […]

Les chiffres ne sont pas définitifs, mais c’est l’enveloppe sur laquelle devraient travailler les collèges et lycées de l’Allier pour la prochaine rentrée : 60 postes de moins en collège, 43 en lycées d’enseignement général, 42 en lycées professionnels et 20 titulaires de zone de remplacement (TZR), selon les syndicats. « Pourtant, les effectifs attendus sont en légère hausse, avec 12.600 contre 12.500 », tempête Camille Morandat, professeur de français et secrétaire départementale SNES-FSU. Les établissements ont de plus en plus de mal à trouver un cran de plus pour se serrer la ceinture (voir par ailleurs).

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Actualité syndicale – Jeudi 10 février 2011 : AGIR POUR LE SYSTÈME ÉDUCATIF, POUR NOS MÉTIERS, POUR NOS ÉLÈVES

Le Site du SNES Clermont-Ferrand

Publicités

Académie de Clermont-Ferrand La pénurie de professeurs remplaçants continue en Haute-Loire

5 octobre 2010

05/10/2010
Annabel Walker

Les parents d’élèves du collège de Langeac ont été les premiers à tirer la sonnette d’alarme. Depuis la rentrée, de nombreux établissements scolaires d’Auvergne sont perturbés par des cours non assurés. La faute à la réforme de la formation des maîtres.

Aujourd’hui, le syndicat d’enseignants SNES 43 réclament des comptes. « Les chefs d’établissement qui ont sollicité le Rectorat se sont vus répondre qu’il n’y avait plus de remplaçants dans certaines disciplines comme le Français et qu’ils devaient trouver des solutions locales en demandant à certains collègues d’effectuer des heures supplémentaires ou en recrutant directement des vacataires et des contractuels à Pôle Emploi ! », s’indigne Lionel Bouton, délégué du SNES en Haute-Loire. Pour lui, cette situation a deux sources, dénoncées de longue date par le syndicat.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne – Conditions de stage : le grand bazar

Le Site du SNES Clermont


Académie de Clermont-Ferrand – Le SNES « farouchement » contre la réforme Chatel

20 mai 2010

20/05/2010

Le SNES-FSU a disséqué « point par point » la réforme du lycée de Luc Chatel, le ministre de l’Éducation nationale. Car il y est « farouchement » opposé.

Avec Valérie Sipahimalani, secrétaire nationale, le SNES-FSU (Syndicat national des enseignants du second degré) a organisé lundi une journée de réflexion sur la réforme Chatel. […]
Pour le co-secrétaire académique Thierry Meyssonnier, « malgré le souci affiché d’améliorer l’orientation des élèves, le ministre supprime massivement des postes de conseillers d’orientation-psychologues pour faire reposer la responsabilité de l’orientation sur les épaules des enseignants dont ce n’est pas le métier ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le Site du SNES Clermont-Ferrand

Le SNES en campagne : Réforme du lycée


%d blogueurs aiment cette page :