Mobilisation du 6 septembre – Le Journal de 13 heures de France Inter

6 septembre 2010

06/09/2010
Intertreize
Claire Servajean

Une grève dans le secondaire, dès aujourd’hui, c’est un peu l’apéritif de la semaine en attendant la grève de demain contre la réforme des retraites.

Les deux mouvements avaient été décidés au mois de juin. Dans l’éducation, le SNES parle de 30% de grévistes, le ministère de 5%.

Ecouter l’intervention de Daniel Robin, co secrétaire général du SNES-FSU, sur le plateau du 13 heures de France Inter ( de 7″55 à 14″15)
—–

Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 6 septembre 2010 : « Grève du 6 septembre : les personnels du second degré interpellent le ministre »

Publicités

La grève dans l’Education s’annonce très forte mardi en primaire

4 septembre 2010

04/09/2010

Les enseignants de la maternelle à l’université sont appelés à faire grève mardi pour protester contre le projet de réforme des retraites et les suppressions de postes dans l’Education, une mobilisation qui s’annonce très forte en primaire.

«Alors que l’on entre tard dans le métier (26 ou 27 ans), cela risque de rendre les conditions de travail extrêmement difficiles, avec des écarts culturels importants entre le professeur et des générations qui changent de plus en plus», a déclaré à l’AFP Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du SNES-FSU, principal syndicat des collèges et lycées. (…)
C’est d’ailleurs l’un des motifs du mouvement auquel le SNES-FSU appelle, dès lundi, dans les collèges et lycées, pour protester contre une rentrée «exceptionnelle» accumulant «toutes les difficultés».
Le syndicat déplore aussi la situation cette année des professeurs stagiaires «lâchés sans formation» dans les établissements, la mise en oeuvre de la classe de seconde «dans une opacité préjudiciable», ou encore la «dévalorisation [des] métiers».

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre


Nos pieds pour marcher, nos yeux pour pleurer

3 septembre 2010

03/09/2010
Pierre Marcelle

Donc, demain, samedi 4 septembre, manif. Et lundi 6, manif. Et mardi 7, manif. Mais en prenant bien garde, s’il vous plaît, à ne pas dépaver la chaussée que nous allons fouler. Surtout, pas de provocations ! Nous allons marcher pour montrer «notre détermination». Ah, mais ! Et voici soudain qu’au lieu de nous requinquer, cette orgie de cortèges en perspective nous amollit le mollet.

Il nous restera toutefois d’ici là à nous persuader que cette grève, à laquelle le seul SNES-FSU appelle lundi la profession, ne constituera pas une journée d’action de plus, et de découragement corollaire. La subtile précision du syndicat décrétant son appel à la grève du 6 septembre «en lien» avec l’appel intersyndical lancé pour le lendemain contre le projet de réforme des retraites en laissera cependant plus d’un sceptique.

Et moi, donc.

Lire la chronique dans son intégralité.
—–


Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre


Enseignement: une rentrée sous le signe de la mobilisation

2 septembre 2010

02/09/2010
Oriane Raffin avec AFP

Ils veulent «faire de cette rentrée un moment fort», selon les mots de Roland Hubert, secrétaire général du syndicat enseignant SNES. Deux journées de grève, trois appels à la mobilisation: la rentrée est effectivement chargée en rendez-vous sociaux.

4 Septembre
«Ces décisions gouvernementales viennent d’une même vision de la société, de moins en moins égalitaire», explique Roland Hubert. Et pour faire passer le message, les syndicats estiment devoir frapper fort: «La situation est tellement exceptionnelle qu’il y a la nécessité d’une expression claire, pour se faire entendre», insiste le secrétaire général du SNES, contacté par 20minutes.fr.

6 Septembre

«Il y a des problèmes budgétaires, avec les suppressions de postes (7.000 dans le secondaire ndlr) qui ont des conséquences dramatiques sur les conditions de travail et les élèves», explique Roland Hubert.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre


Driiing, c’est la rentrée !

2 septembre 2010

02/09/2010

Douze millions d’élèves reprennent jeudi le chemin de l’école.

La rentrée sera aussi sociale. Un appel à la grève a été lancé dès le lundi 6 dans les collèges et lycées par le SNES-FSU pour protester contre les conditions de travail et les suppressions de postes. 16.000 postes sont supprimés en 2010 (après 33.400 entre 2007 et 2009) et 16.000 nouvelles suppressions de postes sont prévues pour la rentrée 2011. Et le 7, un autre appel est lancé dans le cadre de la journée interprofessionnelle pour les retraites.

Lire l’article dans son intégralité.
—–


Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre


Rentrée sociale : ce qui vous attend dès lundi prochain

30 août 2010

30/08/2010
(avec TF1 News)

Transports, écoles, services : informez-vous des perturbations à prévoir pour les journées des 6 et 7 septembre. De nombreux appels à manifester et à cesser le travail ont été lancés, principalement contre la réforme des retraites.

Collèges et lycées : dès le 6 septembre

Le SNES-FSU, principal syndicat enseignant des collèges et lycées appelle à une grève le 6 septembre, pour protester contre la dégradation des conditions de travail, la poursuite des suppressions de postes et la réforme de la formation des enseignants qui va pour la première fois placer quasi tous les professeurs lauréats des concours 2010 à plein temps devant une classe entière.

Cet article n’est plus en ligne.
—–


Le SNES en campagne : Le SNES appelle à la grève les 6 et 7 septembre


Académie de Toulouse – Retraites – Veillée d’armes chez les syndicats

25 août 2010

25/08/2010

La mobilisation pour les retraites s’annonce forte le 7 septembre. Les enseignants seront en grève dès le 6. Pour les syndicats, l’objectif est de dépasser les 50 000 manifestants du 24 juin.

Dans le second degré (collèges et lycées), l’appel à la grève est lancé pour le lundi 6. « C’est le jour où tout le monde sera là, où les cours démarrent. En plus de la mobilisation pour les retraites, il fallait montrer notre malaise. Il y a tellement de souffrance professionnelle ! », explique Annie Duloum du SNES Midi-Pyrénées (Syndicat national des enseignants de second degré). « Le gouvernement doit prendre conscience que les rentrées ne peuvent s’enchaîner sans qu’on réagisse. Si l’on s’en tient aux chiffres, la Haute-Garonne n’est pas lésée en nombre de postes. Mais le mal-être est là avec la multiplication des heures supplémentaires, les postes sur plusieurs établissements, les conditions de travail », complète Christophe Manibal du SNES 31.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Actualités syndicales : En grève les 6 et 7 septembre


%d blogueurs aiment cette page :