Réforme des collèges : ces langues anciennes, « garantes de la mixité sociale »

la-marseillaise

« Un rassemblement d’enseignants a été organisé mercredi devant le rectorat d’Aix-en-Provence.

Ils sont la pierre angulaire de la réforme du collège et la principale raison pour laquelle les enseignants en dénoncent les travers : les EPI (Enseignements pratiques interdisciplinaires) sont dans la ligne de mire des professeurs opposés à la réforme que leur impose sans concertation, la ministre de l’Education, Najat Valaud-Belkacem.

C’était le sens du rassemblement organisé mercredi devant le rectorat d’Aix, à l’appel du SNES-FSU et du SIAES : «Les professeurs ne désarment pas malgré la publication précipitée des textes réglementaires, indique le SNES-FSU, ils contestent la disparition annoncée de dispositifs et d’enseignements qui ont fait leurs preuves, une conception a-disciplinaire de l’interdisciplinarité, la bureaucratisation de la pédagogie»…. »

La suite de l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :