Le Snes cultive son image de résistance

cafepedagogique« Pour Frédérique Rolet et Roland Hubert, secrétaires généraux du Snes, deux années après l’alternance politique, le quotidien des enseignants a peu changé alors que l’institution court après les réformes. Les créations de postes sont bien réelles mais sont encore peu sensibles dans les établissements. Après des années sans consultations, les enseignants sont sollicités par l’institution pour donner leur avis. Mais les résultats des consultations, comme celle sur le socle, sont toujours attendus. Le ministère enchaîne les réformes d’autant plus vite que l’échéance de 2017 se profile. On attend pour cette année les consultations sur le collège, le bilan de la réforme Chatel sur le lycée, les nouveaux programmes et le socle, le nouveau décret indemnitaire. En espérant que l’institution arrive à mener de front tous ces chantiers…. »

Lire l’intégralité de l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :