Vallaud-Belkacem fait disparaître les non-remplacements de profs

logo-liberation-311x113 « Sur les racines du problème, la ministre de l’Education nationale tape juste : la mise en accusation de ses prédécesseurs est fondée. Entre 2007 et 2012, la suppression de 80 000 postes d’enseignants a en effet ébranlé la gestion des absences de professeurs. Et comme l’affirme la ministre, cette mesure d’économies a frappé en premier lieu les Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased) et les enseignants remplaçants, «les postes les moins visibles pour les parents», confirme Frédérique Rolet, porte-parole du Snes-FSU, le syndicat majoritaire des enseignants de collèges et lycées… »

Lire l’intégralité de l’article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :