Crise du recrutement à La Réunion

logo« Au national, seuls 13 200 lauréats du Capes et de l’agrégation ont été recrutés alors que 16 900 étaient attendus ». Pour Santiago Alonso, secrétaire académique du Snes-FSU, le métier n’attire plus des étudiants qui doivent désormais disposer d’un Bac +5. Un désamour qui serait, selon lui, également dû à la piètre rémunération des enseignants, en métropole notamment. Toujours selon ses informations, 40 classes seraient « sans professeur fixe » à La Réunion où tous les postes ne sont pas pourvus. Une conjoncture qui entraîne des situations ubuesques. Comme celle décrite par Damien Laude, du SNEP (le syndicat des enseignants d’EPS). « Dans notre académie, nous ne disposons que de 34 titulaires remplaçants. Douze d’entre eux sont basés sur la commune de Saint-Paul, un seul sur celle de Saint-Benoît ». Celle-ci compte plus de 150 collèges.

Lire l’article en entier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :