«Il faut faire venir des représentants du salariat»

1 mai 2013

liberation01/05/2013
Véronique Soulé

Interview Frédérique Rolet, secrétaire générale du syndicat du secondaire SNES-FSU.

«Je ne sais pas très bien ce que l’on appelle l’esprit d’entreprise. S’il s’agit d’une forme d’autonomie et de créativité, l’école y prépare. Ce qui me gêne ici, c’est que l’on parle de l’entreprise du point de vue patronal. On en présente une image idéalisée. D’après moi, le discours de François Hollande est démagogique. Il ne s’adresse pas à l’Education mais aux entrepreneurs. Il est avant tout politique.

«On fait beaucoup de battage autour de l’histoire « chacun peut créer son entreprise »… Mais ça ne peut pas être une formation miracle. Et le problème n’est pas que les jeunes refusent de travailler en entreprise. Le problème est l’insuffisance d’offres d’emplois et de CDI, y compris pour les jeunes diplômés.

Lire l’entretien dans son intégralité.
—–

Publicités