Académie d’Orléans-Tours – Loir-et-Cher – Collèges : des moyens jugés  » insuffisants  »

nouvellerepublique216/03/2013

L’ensemble des syndicats d’enseignants a refusé, par un vote unanime, le projet de “ dotation horaire globale ” pour les collèges.

« L’enseignement d’options est remis en cause, grec, latin et même niveaux en langues vivantes. Et l’attribution des heures pour le soutien des élèves de 6e en difficulté, pourtant obligatoire, est en fait dédiée au travail en groupes des matières scientifiques. C’est inacceptable », explique Julien Redon au nom du SNES-FSU.
Autre motif d’inquiétude pour les syndicats : le nombre de postes non attribués (avec l’intervention sur ces cours de remplaçants, contractuels et stagiaires) et la dégradation des « compléments de service » qui va entraîner l’intervention de dix-neuf enseignants sur plusieurs collèges, quelques heures par semaine.
« Ce qui rend la gestion du planning des cours difficile, ne permet pas aux enseignants de s’investir dans l’établissement et leur occasionne des trajets supplémentaires. Nous remarquons que ce sont les collèges en zone rurale qui sont le plus touchés par ces attributions dispersées ou les postes qui seront occupés par des remplaçants. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES Orléans-Tours

Publicités

Commentaires fermés