Rythmes scolaires : Vincent Peillon entre audace et maladresse

lemonde26/02/2013
Maryline Baumard

« On fait des erreurs. On rectifie et c’est comme ça qu’on progresse ». Ce conseil, que Vincent Peillon adressait au matin du lundi 25 février aux élèves d’une classe de CP de l’école Roger Salengro, à Gonesse (Val d’Oise), le ministre peine à se l’appliquer à lui-même.

Daniel Robin, co-secrétaire général du SNES-FSU se montre plus perplexe encore : « Nous n’avons jamais discuté ce sujet avec le ministre. Lorsqu’il le présente ainsi, s’agit-il de naïveté ou de perversité ? Je m’interroge… »

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse du 23 janvier 2013 : « Refondation de l’Ecole : entendre la voix des personnels« 

Publicités

Commentaires fermés