Refondation de l’école : vers la fin des « ZEP » ?

05/11/2012
Charles Centofanti

La déla­bel­li­sa­tion de l’éducation prio­ri­taire figure en fili­grane sur la feuille de route fixée par François Hollande pour refon­der l’école. Mais la pro­po­si­tion sus­cite l’inquiétude dans le milieu enseignant.

Daniel Robin, co-secrétaire géné­ral du SNES-FSU, est plus ras­suré : « j’ai l’impression que le rap­port n’a plus beau­coup de per­ti­nence. Il n’est pas dit que Vincent Peillon appli­quera les pro­po­si­tions. La vraie ques­tion est de savoir si un effort par­ti­cu­lier sera fait pour les établis­se­ments en dif­fi­cul­tés. Je n’imagine pas que ce ne soit pas le cas. » Daniel Robin indique qu’il faut cla­ri­fier les labels, en conti­nuant de bien iden­ti­fier les établis­se­ments qui connaissent des dif­fi­cul­tés : « il faut don­ner plus de temps aux ensei­gnants qui exercent dans les zones en dif­fi­cul­tés, car il y a des classes de plus de 25 élèves dans les réseaux ECLAIR, ce qui est incom­pa­tible avec un ensei­gne­ment indi­vi­dua­lisé et des tra­vaux en petits groupes. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse du 24 octobre 2012 : « Une loi d’orientation contre les personnels et l’intérêt des élèves ? »

Publicités

Commentaires fermés