Tempête sous un crâne : L’acte d’enseigner pris sur le vif

20/09/2012
Jeanne-Claire Fumet

Soutenu par le SNES-FSU, le film était présenté ce mardi 18 septembre, en avant-première, à l’Espace 1789 de Saint-Ouen, en présence de la réalisatrice, de la productrice Françoise Davisse et du secrétaire général du SNES, Roland Hubert, qui ont ensuite animé le débat avec la salle. Un film à voir dès sa sortie, le 24 octobre 2012.

« Ce n’est pas un film de propagande ! »
Un sens dont on peut espérer qu’il se révèle au plus large public, auquel il s’adresse autant qu’aux enseignants. « Ce n’est pas un film de propagande ! annonce Roland Hubert pour ouvrir le débat. Le SNES a choisi de le soutenir pour son authenticité parce qu’il nous a enthousiasmé.» C’est un film qui ouvre à la réflexion, ajoute-t-il, non pas pour juger les choix pédagogiques des enseignants (« notre métier est fait de choix constants ») mais pour réfléchir à ce qui se passe en classe quand on y apprend, malgré tout – ce qui se passe la plupart du temps et dans la plupart des classes.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Dossier de presse de rentrée – Fiche 8 : « Tempête sous un crâne », un film soutenu par le SNES-FSU »

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :