Ile-de-France – Les enseignants dénoncent les conditions de la rentrée dans plusieurs établissements d’Ile-de-France

17/09/2012

Manque de postes, classes surchargées, problèmes budgétaires. Dans plusieurs établissements scolaires d’Ile-de-France, les enseignants dénoncent les conditions de la rentrée avec, localement, des grèves et des manifestations devant des rectorats. En Seine-Saint-Denis, une intersyndicale menace de mobiliser les personnels « dans les jours qui viennent ».

De manière plus générale, dans l’académie de Créteil, les syndicats FSU du second degré affirment dans un communiqué que « les informations qui remontent des établissements font état de nombreuses classes sans enseignant » et de « classes surchargées: plus de 30 élèves par classe dans de nombreux collèges, 35 et plus dans une majorité de lycées », avec des « enseignants écartelés entre plusieurs établissements ».
Dans l’académie de Versailles, le SNES-FSU, principal syndicat des enseignants du second degré, signale aussi « des classes pleines à craquer » dans le département de l’Essonne. Dans les lycées, écrit le SNES, « le seuil de 35 élèves par classe est une réalité à laquelle sont confrontées tous les jours bon nombre de collègues ».

Lire l’article dans son article.
—–

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :