Profs : une prérentrée en sous-effectif

03/09/2012
Véronique Soulé

Après cinq années de sarkozysme et d’attaques contre le métier d’enseignants, le gouvernement tente d’inverser la tendance.

«Les 50% de postes en moins aux concours du secondaire depuis dix ans, la suppression de l’année de stage et la dégradation des conditions de travail, tout cela explique la crise du recrutement, confirme Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du SNES-FSU, mais il faudra aussi revoir la politique salariale.» Or, le ministre s’est déjà excusé de ne pas en avoir les moyens.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Conférence de rentrée du SNES-FSU du 30 Août 2012 : Dossier de presse

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :