Les profs devront patienter avant d’être mieux payés

03/09/2012
Bastien Hugues

François Hollande promettait d’embaucher plus de professeurs, Nicolas Sarkozy préférait revoir leurs rémunérations. Le premier a été élu, mais la proposition du second reste au cœur des préoccupations.

De quoi alimenter le mécontentement des enseignants français, en particulier dans le primaire, où ils touchent en moyenne 150 euros de moins par mois qu’au collège ou au lycée. « Le pouvoir d’achat a régressé de façon objective. Il faut renverser la vapeur », s’impatiente Daniel Robin du SNES-FSU, premier syndicat du secondaire.
Et le SNES-FSU de rappeler de son côté que le nombre de candidats aux concours de l’Education nationale a chuté de 70% entre 2004 et 2011.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Conférence de rentrée du SNES-FSU du 30 Août 2012 : Dossier de presse

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :