Le SNES-FSU note la rentrée de Peillon : peut mieux faire

30/08/2012
(AFP)

Le premier syndicat d’enseignants du secondaire a dressé jeudi un « bilan mesuré » de l’action de Vincent Peillon, et regretté que le ministre de l’Education n’ait pas donné des « signaux plus forts ».

Pour Vincent Peillon, la rentrée 2012 devait être une « rentrée du changement ». Le SNES-FSU, premier syndicat d’enseignants du secondaire, a voulu prendre le ministre de l’Education au mot. Et il a décidé d’évaluer ces changements promis. Bilan : pour Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du syndicat, le ministre a eu « un jugement un peu optimiste et rapide », a estimé Frédérique Rolet, co-secrétaire générale. « Les collègues vont vivre la rentrée 2012 complètement sur l’héritage du gouvernement précédent » et « avec peu de signaux de rupture en termes de réformes », a-t-elle ajouté lors de la conférence de presse de rentrée du syndicat.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Conférence de rentrée du SNES-FSU du 30 Août 2012 : Dossier de presse

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :