Académie de Lille – Les profs de philo s’inquiètent pour l’avenir de leur discipline

19/06/2012
J.C.

« Quel avenir pour cette discipline ? ». Les enseignants de philosophie ont choisi d’alerter l’opinion hier, jour de l’épreuve du bac. Une action symbolique lancée au niveau national pour protester contre certains effets de la réforme du lycée.

Pas évident de se mobiliser le jour de l’épreuve de philo du bac. C’est pourtant la date que le SNES-FSU, principal syndicat de l’enseignement secondaire, a retenue pour protester contre « la disparition du cadre national fixant les horaires en classe dédoublée » , une mesure qui « met en danger la possibilité même d’un enseignement de la philosophie dans les séries technologiques ». Pour Jean-François Dejours, professeur au lycée Condorcet de Lens et membre du groupe national « Philo » du SNES, « au lieu de faire cours devant 17 élèves, nous serons face à 35 élèves ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse du 18 juin 2012 : « Bac Philo : Quel avenir pour cette discipline ?« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :