Entre Vincent Peillon et les syndicats, une relation à réinventer

03/06/2012
Denis Peiron

Le ministre de l’éducation reçoit à partir de lundi 4 juin les principaux acteurs de l’école, à commencer par les syndicats, qui entendent se montrer des partenaires « exigeants ».

De même, les syndicats se réjouissent de la création annoncée de 60 000 postes sur cinq ans. Mais Frédérique Rolet, secrétaire nationale du SNES, voudrait bien qu’ « une partie des effectifs supplémentaires promis pour septembre bénéficie au second degré » , alors que le gouvernement, décidé à mettre l’accent sur le primaire, a pour l’heure annoncé uniquement le recrutement de 1 000 professeurs des écoles.

Lire l’article dans son intégralité.
—-

Le SNES en campagne : « Un plan d’urgence pour la rentrée 2012 « 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :