La réforme de l’évaluation des enseignants en sursis

09/05/2012
Denis Peiron

Le gouvernement sortant a publié mardi 8 mai au Journal officiel un décret confiant aux chefs d’établissement l’essentiel de l’évaluation des professeurs.

Officiellement, les syndicats se disent eux aussi opposés à un statu quo. Mais tous n’ont pas les mêmes priorités. « Regard croisé et évaluation tous les trois ans » , réclame Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa. « Refus du renforcement des pouvoirs des chefs d’établissement et recentrage de l’évaluation sur l’activité au sein de la classe » , souhaite de son côté Daniel Robin, secrétaire général du SNES.

Lire l’article dans son intégralité.
—-

Communiqué de presse du 7 mai 2012 :  » Election présidentielle : concrétiser l’espoir pour le second degré et l’ensemble du système éducatif« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :