Des profs de physique tenus de faire des maths ou de se recycler

30/04/2012
Aurélie Abadie

Dans l’académie d’Orléans-Tours, des professeurs remplaçants en physique-chimie se sont vus attribuer de force des postes en mathématiques à la dernière rentrée scolaire.

Selon Emmanuelle Kraemer du SNES-FSU, c’est la réforme du lycée qui a mis à mal l’enseignement des sciences, en supprimant des heures.
« On a supprimé des dédoublements pour les sciences expérimentales, dans les collèges et les lycées, et puis on a repensé la série S en réduisant les heures de physique-chimie. »

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES Orléans

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :