Fin du collège unique : le big bang de Sarkozy

23/03/2012
Isabelle Ficek

Le président-candidat veut profondément remodeler le collège avec des enseignants polyvalents en sixième et cinquième et un choix vers la voie professionnelle dès la quatrième.

Opposition du SNES-FSU et du PS
Ce projet a, sans surprise, vivement fait réagir le SNES-FSU, premier syndicat du second degré, opposé à « l’orientation précoce des élèves » comme à la polyvalence qui selon lui « n’a jamais fait la preuve de son efficacité pour la réussite des élèves ». Et si le collège aujourd’hui n’arrive pas à endiguer l’échec scolaire, le SNES rappelle que « 20 % des élèves » y entrent « sans maîtriser les fondamentaux ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le SNES en campagne : Redonner un avenir au collège

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :