Education nationale : contractuel attend titularisation

02/03/2012
Flora Genoux

« Il y a eux et il y a nous » : depuis quelques années, Virginie (son prénom a été changé) évite de faire part de son statut à ses collègues dans la salle des professeurs. Elle fait partie des quelque 24 000 enseignants non titulaires de l’éducation nationale, soit près de 5,8 % des enseignants, selon les chiffres des syndicats pour l’année 2010-2011.

Malgré ce texte, le SNES craint qu’une « politique du contractuel ne se mette en place ».
[…]
« Les besoins de remplacements deviennent plus aigus en février et au printemps avec les épidémies, les congés maternités et quelques départs à la retraite », confirme de son côté Anne Feray, du syndicat enseignant SNES.
[…]
« Les étudiants sont aussi moins nombreux à préparer les concours, remarque Anne Feray, il y a une dégradation du métier d’enseignant. » Les résultats du Capes pèsent aussi sur le nombre de titulaires.
[…]
« Ces contractuels sont recrutés dans l’urgence, on ne s’assure pas de la qualité de l’enseignement », dénonce Anne Feray.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Penser et Exercer son métier : Non-Titulaires

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :