Travailler plus pour les profs : Mélenchon dénonce «un bobard»

29/02/2012
P.Th.

C’était la principale proposition de Nicolas Sarkozy, mardi lors de son meeting sur l’Education à Montpellier : les professeurs certifiés qui le souhaiteront pourront travailler huit heures de plus par semaine et gagner près de 500 euros de plus par mois.

«Une fuite en avant du président-candidat», selon le SNES
«Le discours sur le temps de présence, outre qu’il constitue un marché de dupe (44% de temps de présence en plus, 25% de salaires en plus), a pour seul objet politique de jouer les parents contre les enseignants, la société contre son école» déplorent le SNES-FSU et le SNEP-FSU dans un communiqué . «La question en effet n’est pas celle de savoir si les enseignants doivent être plus longtemps présents dans leurs établissements mais bien celle de leurs missions au service de la réussite des élèves», assurent les syndicats.

Lire l’article dans son intégralité.
—-

Le SNES en campagne – Communiqué de presse du 29 février 2012 : « La fuite en avant du président-candidat« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :