Bruxelles s’inquiète d’une pénurie de professeurs en Europe

14/02/2012
Bruno Ripoche

Alors que le SNES, en France, tire le signal d’alarme sur la crise du recrutement dans l’Education nationale, un rapport de la Commission européenne souligne que le cas français n’est absolument pas isolé.

La France d’abord :
Selon le SNES, la politique de non renouvellement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite et le bouleversement de la formation des enseignants ont découragé les candidats au métier de prof.
Le nombre des présents aux concours externes de recrutement est en chute libre. Il est passé de plus de 92 000 à moins de 28 000 entre 2004 et 2011.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Conférence de Presse du SNES-FSU sur la Formation des Enseignants : consultez le dossier de presse

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :