Des enseignants choisis «à la carte»

19/01/2012
Marie-Estelle Pesh

Cette année, 2.441 établissements, soit 300 collèges et les écoles primaires attenantes, sont entrés dans le dispositif «Éclair».

Autant d’accrocs au fonctionnement habituel de l’Éducation nationale que ne goûtent guère les syndicats d’enseignants, à commencer par le SNES, pour qui ce système «poursuit la mise en place d’un système éducatif atomisé en petites entreprises d’éducation sous l’autorité de chefs d’établissement ayant pouvoir de recrutement et d’évaluation des personnels».

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse du 18 janvier 2011 : « Affectation en ECLAIR : la déréglementation pour seul projet éducatif« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :