Académie de Montpellier – Gard : Colère et inquiétude pour la prochaine rentrée scolaire

18/01/2012
Agathe Beaudouin

Leur réaction est immédiate : moins d’une semaine après l’annonce au rectorat de la baisse du nombre d’enseignants pour la prochaine année scolaire, les syndicats ont boycotté hier matin la réunion à l’inspection académique du Gard.

Convoqué rue Rouget-de-Lisle pour assister au conseil technique spécial départemental (CTSD) et se pencher sur la future carte scolaire, le SNES-FSU a déclaré forfait. « Il y a une volonté manifeste du rectorat de ne pas nous entendre, déclare Thierry Jouve, du SNES-FSU. Aucun règlement intérieur n’explique les modalités d’échange. Ce n’est pas acceptable. »
[…]
Nous aurons 370 élèves en plus dans les collèges et il manquera trente postes pour arriver au même taux d’encadrement qu’en 2000, notre pire année », martèle Thierry Jouve.
En lycée, les chiffres ne sont pas aussi clairement présentés, mais Florence Thiebaut (SNES-FSU) redoute un effet majeur : « Dans presque tous les établissements, une classe de seconde sera supprimée, à moins d’augmenter encore les heures supplémentaires. »
Et d’évoquer des « situations ubuesques ». Exemple à Milhaud où l’on envisagerait de faire suivre, pour les élèves de terminale scientifique, l’option histoire géographie au lycée Daudet de Nîmes !

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Le Site du SNES Montpellier
Le SNES en campagne – Budget/Rentrée

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :