Les enseignants en grève jeudi

13/12/2011
(AFP)

La quasi-totalité des syndicats d’enseignants réclament le retrait du projet de réforme de l’évaluation et de l’avancement des professeurs.

(Capture d’écran du 13/12/2011)

En confiant aux chefs d’établissement le soin d’évaluer, tous les trois ans lors d’un entretien, les professeurs de collèges et lycées, ce qui déterminera l’évolution de leurs salaires, le projet a été perçu comme une «déclaration de guerre» par le SNES-FSU, premier syndicat du secondaire. «Chez les enseignants du secondaire, c’est passionnel. Tous les sondages sont clairs: c’est le sujet, avec la bivalence (enseigner deux matières, ndlr), sur lequel ils ont de fortes convictions sur ce qu’ils ne veulent pas», a expliqué Daniel Robin, co-secrétaire général du SNES.

La pétition intersyndicale demandant le retrait des textes avait recueilli, mardi, près de 62 000 signatures électroniques.

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse intersyndical du 6 décembre 2011 : « L’intersyndicale éducation confirme son appel à la grève le 15 décembre »
Communiqué de presse du 14 décembre 2011 : « Obstination coupable »
Actualité syndicale : « Evaluation des personnels : le projet révoltant du Ministère« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :