Le projet de réforme de l’évaluation des profs passe mal

17/11/2011
Damien Meyer

Le ministère de l’Education nationale aurait l’intention de confier l’évaluation des professeurs du secondaire aux directeurs d’établissement. Un projet dénoncé par les professeurs et les inspecteurs.

Les profs s’inquiètent également de la place prépondérante des directeurs d’établissement dans le nouveau système. « On a l’impression que cette réforme vise plus à contrôler les professeurs, qu’à améliorer le système de notation. Nous craignons qu’il devienne un moyen de pression sur le corps enseignant. La vision des directeurs sera subjective. Ceux qui font grève, qui se rebellent contre certaines réformes, seront forcément plus pénalisés « , déplore Frédérique Rolet, porte-parole du SNES.

Une crainte renforcée par le nouveau système d’avancement des professeurs. L’arrêté entend, en effet, généraliser les primes à l’ancienneté au détriment de celles liées aux bonnes évaluations. Le texte prévoit, cependant, la mise en place, à partir de 2015, d’un système de réduction d’ancienneté pour les professeurs bien notés. « Cela peut constituer un motif de pression pour les directeurs d’établissement car c’est d’eux que dépend l’évolution de carrière », s’inquiète Frédérique Rolet.

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse du 15 novembre 2011 : « Évaluation des personnels du second degré : le chef d’établissement seul maître à bord »
Actualité syndicale : « Evaluation des personnels : le projet révoltant du Ministère« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :