Les profs bientôt évalués par leur chef d’établissement?

16/11/2011
Mychèle Daniau et AFP

Selon un projet d’arrêté ministériel révélé par le site Internet Café pédagogique, le chef d’établissement pourrait être amené à remplacer les inspecteurs pédagogiques dans l’évaluation des professeurs.

« L’objectif est clairement de transformer radicalement le métier et le rôle » des enseignants du secondaire, a réagi dans un communiqué le SNES-FSU, principal syndicat des collèges et lycées, en assurant que les projets lui avaient été transmis directement par le ministère.
« Ce qui deviendra de fait premier, ce n’est plus le coeur du métier, la capacité de l’enseignant à faire acquérir savoirs et compétences à ses élèves, mais tout ce qui est périphérique à l’acte d’enseigner », a-t-il ajouté.
Les syndicats dénoncent « un passage en force »
Le syndicat juge que « le ministère organise un véritable passage en force en voulant soumettre son projet au comité technique ministériel avant les congés de fin d’année ».
Du projet de décret sur la progression des carrières, le SNES estime qu’il va « geler les promotions jusqu’en 2015 » et entraîner après cette date un rythme d’avancement pour tous qui « serait le rythme actuel de l’ancienneté, soit le plus lent ». « Le SNES réfléchit à un appel à la grève » sur cette question, a confié Daniel Robin, un de ses co-secrétaires généraux.

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse du 15 novembre 2011 : « Évaluation des personnels du second degré : le chef d’établissement seul maître à bord »
Actualité syndicale : « Evaluation des personnels : le projet révoltant du Ministère« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :