Controverse autour de l’évaluation des enseignants

16/11/2011
Aurélie Collas

Selon un projet de réforme, le chef d’établissement déterminerait lui-même l’évolution de salaire de ses professeurs.

D’où l’indignation du SNES-FSU, le principal syndicat des professeurs du second degré. « C’est une déclaration de guerre !, dénonce Daniel Robin, son secrétaire général. Il n’est pas question que le chef d’établissement soit l’évaluateur. Il n’a pas les compétences pour évaluer le travail pédagogique des enseignants, il ne sait rien de ce qui se passe à l’intérieur de la classe. C’est comme si on évaluait les journalistes sur le capacité à utiliser la machine à café le matin !« .

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse du 15 novembre 2011 : « Évaluation des personnels du second degré : le chef d’établissement seul maître à bord »
Actualité syndicale : « Evaluation des personnels : le projet révoltant du Ministère« 

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :