Statut des enseignants : Daniel Robin (SNES-FSU) veut préserver « l’esprit des décrets de 1950 »

18 octobre 2011

18/10/2011

S’il ne s’oppose pas à une éven­tuelle réforme du sta­tut des ensei­gnants, Daniel Robin (SNES-FSU) sou­haite « impé­ra­ti­ve­ment que l’esprit des décrets de 1950 soit maintenu ».

Pour Daniel Robin, cose­cré­taire géné­ral du SNES-FSU, la réforme du sta­tut des ensei­gnants n’est envi­sa­geable que si « l’esprit des décrets de 1950 » est pré­servé. Deux aspects en par­ti­cu­lier ne peuvent être remis en cause selon lui : la défi­ni­tion heb­do­ma­daire du ser­vice des ensei­gnants et « le carac­tère dis­ci­pli­naire » de l’enseignement. Daniel Robin condamne par­ti­cu­liè­re­ment la « biva­lence », c’est à dire l’enseignement de deux matières dif­fé­rentes par le même pro­fes­seur, un « non-sens absolu ». « Rompre le tan­dem ‘enseignant/discipline’ remet en cause la nature même du métier d’enseignant » estime-t-il.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Publicités

Suicide au lycée: les syndicats appellent à « une marche blanche académique » à Montpellier

18 octobre 2011

18/10/2011
(avec AFP)

Après la « marche blanche » mardi à Béziers (Hérault), les syndicats ont appelé leurs collègues à une « marche blanche académique » mercredi à Montpellier en hommage à Lise Bonnafous, enseignante décédée après s’être immolée par le feu dans la cour du lycée Jean-Moulin.

Dans un communiqué, le SNES, le SNEP, le SNUEP etl’ensemble des syndicats de la FSU Languedoc-Roussillon ont demandé à leurs collègues, aux parents d’élèves, aux lycéens ettoute la communauté éducative, de s’associer au rassemblement devant le rectorat prévu mercredi par les enseignants de l’établissement biterrois.

« Nous avons fait le choix de soutenir et de renforcer les initiatives proposées par l’ensemble des collègues du lycée Jean-Moulin et d’appeler toute la profession à exprimer son émotion et sa solidarité, mais aussi son indignation et ses exigences », ajoute le communiqué.

Lire l’article dans son intégralité.

—–

Communiqué de presse du 17 octobre 2011 : « Drame de Béziers »

Le Site du SNES Montpellier


Suicides : des enseignants à mauvaise école ?

18 octobre 2011

18/10/2011
Aurélie Haroche

Les cours ne reprendront pas avant la rentrée des vacances de la Toussaint au lycée Jean Moulin de Béziers où la semaine dernière un professeur de mathématiques de 44 ans s’est immolé devant ses élèves au milieu de la cour de récréation.

Le suicide du professeur de Béziers a ainsi tout d’abord été l’occasion une nouvelle fois pour le Syndicat national des enseignants du secondaire (SNES) d’interpeller le gouvernement sur la nécessité de mettre en place « une véritable médecine du travail dans l’Education nationale ». Cependant, aujourd’hui, la médecine du travail dans ce secteur souffre d’une très forte désaffection : sur les 80 postes ouverts par le ministre Luc Chatel cette année, seuls 17 ont en effet trouvés preneurs.

Lire l’article dans son intégralité.
—–
Communiqué de presse du 17 octobre 2011 : « Drame de Béziers« 


%d blogueurs aiment cette page :