Le métier d’enseignant 
est-il en danger ?

9 septembre 2011

09/09/2011
Dany Stive

Jean-Louis Auduc, directeur adjoint de l’IUFM de Créteil. Philippe Meirieu, professeur en sciences de l’éducation à Lyon-II. Frédérique Rolet, cosecrétaire générale et porte-parole du SNES.

En quoi le métier d’enseignant a-t-il changé ?
Frédérique Rolet : Le métier d’enseignant a évolué vers davantage de complexité et d’intensification du travail en classe. Davantage de complexité car, à la question centrale des apprentissages des élèves se greffent les visées sociales, les relations avec les familles, le changement de la notion d’autorité, la demande d’un rapport plus individualisé à l’élève. Le changement des publics, les recompositions familiales, la multiplicité des sources d’information et la confrontation de cultures parfois éloignées de la culture scolaire ont bouleversé le travail des enseignants et profondément transformé leurs façons de faire. Faire entrer les élèves dans les apprentissages requiert d’interroger le type de pratiques, de savoirs, d’activités intellectuelles proposés, une implication dans l’établissement permettant une prise en charge collective. Toutes ces dimensions du métier ont conduit à un alourdissement de la charge de travail et à un exercice professionnel plus difficile, encore aggravé par les prescriptions et les injonctions institutionnelles déconnectées des réalités du travail.

Lire les entretiens croisés dans leur intégralité.
—–

Publicités

« Enseignez l’orientation sexuelle, ça intéressera les élèves ! »

9 septembre 2011

09/09/2011
Daniel Schneidermann

Arrêt sur les nouveaux manuels de SVT, qui déchaînent la polémique.

Pour y répondre, Eric Fassin, sociologue, spécialiste des études de genres, Michel Boyancé, philosophe, auteur de Masculin, féminin, quel avenir (Ed. Mame) et Valérie Sipahimalani, professeure de SVT au lycée Jules Ferry à Paris, et syndicaliste au SNES (Ndlr : Secrétaire Nationale du SNES en charge du secteur « Lycée »).

On en vient à l’étude minutieuse de ces manuels…Un couple homosexuel masculin, des pages montrant des stéréotypes de scènes familiales d’hier et d’aujourd’hui, pour mettre en évidence l’évolution des rôles de l’homme et de la femme: ces éléments ont-ils leur place dans un manuel de SVT ? Valérie Sipahimalani est partagée : « pas sûr que ce soit utile dans les manuels de SVT », estime-t-elle. Surtout, elle estime qu’en tant que prof de SVT, elle n’a reçu aucune formation de l’Education nationale pour enseigner ces thèmes. « Il y a un gros effort de formation à faire pour être capable d’accompagner les élèves ». « Vous êtes plutôt opposée, alors », demande Daniel. « Non, répond-elle, « vous caricaturez. C’est inéluctable de parler de ces sujets, mais ce n’est pas le centre du cours. »

Disponible seulement pour les abonnés du journal ou à l’achat à l’unité.
—–

Communiqué du 1er septembre 2011 : « Députés UMP et théorie du genre : le retour de la censure ? »


%d blogueurs aiment cette page :