Ces profs qui changent de métier

07/09/2011
Laura Thouny

Même si les chiffres restent un secret d’Etat, de plus en plus d’enseignants se détournent de l’Education nationale, et se reconvertissent.

«Cela devient un véritable secret d’état, estime Christophe Barbillat, secrétaire national chargé de l’emploi au SNES (Syndicat national des enseignements). On nous dit que c’est stable, mais de plus en plus de nos collègues se manifestent auprès de nous pour savoir comment démissionner».
Arrêts maladie de longue durée, mise en «disponibilité pour convenance personnelle»… Les démissions qui ne disent par leur nom ne font, elles aussi, qu’augmenter selon le syndicaliste, qui attribue le phénomène à la «dégradation croissante des conditions de travail».

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :