Académie de Lyon – Davantage d’élèves et moins de profs

30/08/2011
Muriel Florin

Dans les collèges et les lycées, la hausse avoisine 2 000 élèves… pour 175 emplois d’enseignants supprimés. Une partie est compensée par l’octroi plus généreux d’heures supplémentaire à savoir l’équivalent de 42 temps pleins.

Dans le secondaire, la situation est également plus tendue que l’an dernier. « Il n’y a plus d’astuces pour compenser les emplois supprimés » commente Jean-Louis Pérez, secrétaire académique du SNES-FSU. Sur 2010-2011, la présence accrue des professeurs stagiaires dans les classes avait en partie permis de boucler les emplois du temps. Ce n’est plus le cas, et le délégué syndical s’inquiète déjà d’heures non affectées. « Dans douze établissements, des heures de mathématiques ne sont pas pourvues pour une quinzaine de classes », note le délégué syndical. « En anglais, dans trente et un établissements, il manque aussi un titulaire nommé pour 182,5 heures de cours par semaine, ce qui concerne en tout 45 classes. En histoire – géographie, c’est la même chose, pour 147 heures de cours ». Selon Jean-Louis Pérez, cela oblige les professeurs en poste à accepter des heures supplémentaires, ou alors, il faut recourir, en urgence à des enseignants non titulaires. « Cette inorganisation, cette instabilité rendent les choses difficiles pédagogiquement ».

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué du 29 août 2011 : Le dossier de presse de la conférence de rentrée du SNES

Le Site du SNES Lyon

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :