Rentrée : les chefs d’établissement tirent le signal d’alarme

29/08/2011

Les suppressions d’emplois dans l’Éducation nationale inquiètent les syndicats.

Une situation que déplore également le SNES-FSU, premier syndicat des collèges et lycées, qui a qualifié ce lundi la rentrée dans le secondaire de «sans précédent». «C’est une rentrée assez inédite du point de vue des chiffres, avec 79 536 élèves en plus pour 4 800 profs en moins. En comparaison, en 2007 il y avait 6 100 profs en moins, mais aussi 46 500 élèves en moins», a indiqué Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du SNES, lors d’une conférence de presse.
Autre motif de mécontentement pour ce syndicat, la réforme de la formation. Pour les 5 621 enseignants stagiaires du secondaire, «cette année est catastrophique, même pire que l’année dernière», selon Daniel Robin, autre co-secrétaire général. «L’an dernier, quelques recteurs avaient organisé des services réduits, cette fois ils ne le font plus, tout le monde est à temps complet dès le début de l’année», a-t-il assuré.

Lire l’article dans son intégralité.
—–

Communiqué du 29 août 2011 : Le dossier de presse de la conférence de rentrée du SNES

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :